Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

Elections En Iran, la percée des réformateurs et des modérés donne espoir à Rouhani

01.03.2016 à 14 H 49 • Mis à jour le 01.03.2016 à 15 H 38
Par
Le président centriste Hassan Rouhani aura moins d’opposition au sein du nouveau parlement. La capitale Téhéran claque la porte au nez des ultra-conservateurs. Mais le clan des réformateurs n'a pas pu décrocher une majorité confortable pour soutenir la politique d'ouverture du président. Décryptage.
Réservé aux abonnés Il vous reste 97% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

Par @StitouImad
Le Desk Newsroom