Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

PortraitQui était « Haj Mustapha », chef des opérations secrètes du Hezbollah en Syrie ?

15.05.2016 à 15 H 20 • Mis à jour le 15.05.2016 à 15 H 20
Par
Le Tribunal spécial pour le Liban le considérait comme le cerveau de l’assassinat de Rafic Hariri. Pour ses partisans du Hezbollah, le commandant Mustapha Badredine, aux identités multiples, mort dans une explosion à Damas, était surtout l’une des icônes de la résistance libanaise face à Israël.
Réservé aux abonnés Il vous reste 96% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

Par @StitouImad
Le Desk Newsroom