Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

PolitiqueAbou Hafs à l’Istiqlal, dernier acte d’une politique risquée de cooptation des salafistes

07.06.2016 à 14 H 52 • Mis à jour le 07.06.2016 à 16 H 57
Par
Depuis quelques années, l’Etat cherche à réinsérer les salafistes repentis dans le jeu politique. Ceux-ci, incapables de créer une mouvance unifiée, le font en ordre dispersé, au risque de se couper de leurs bases et les pousser dans les bras du jihad mondialisé.
Réservé aux abonnés Il vous reste 98% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

Par @StitouImad
Le Desk Newsroom