Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

Note de veilleDaech fait au moins 250 morts et 200 blessés dans deux attentats à Bagdad

03.07.2016 à 13 H 37 • Mis à jour le 05.07.2016 à 23 H 15
Par
Au moins 213 personnes ont été tuées et 200 blessées dans deux attentats qui ont visé des quartiers populaires de Bagdad dans la nuit de samedi à dimanche, alors que les habitants étaient rassemblés pour célébrer le ramadan, selon un bilan fourni dimanche par la police et les services médicaux.

Près de 250 personnes ont été tuées et 200 blessées dans deux attentats qui ont visé des quartiers populaires de Bagdad dans la nuit de samedi à dimanche, alors que les habitants étaient rassemblés pour célébrer le ramadan, selon un bilan fourni dimanche par la police et les services médicaux. (Dernier bilan 250 morts).


L’attentat le plus meurtrier, revendiqué par l’organisation de l’  Etat islamique (EI) dans un communiqué diffusé par ses partisans sur les réseaux sociaux, a eu lieu vers minuit dans le secteur commerçant de Karrada. Un camion réfrigéré chargé d’explosifs a été actionné, faisant au moins 200 morts et près de 200 blessés (bilan toujours provisoire).


En représailles à la perte de Falloudja

Beaucoup d’Irakiens dînent tard en ville durant le mois de jeûne du Ramadan, qui se termine la semaine prochaine. Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montre un incendie important dans la rue principale de Karrada après l’explosion. Des images tournées par Reuters TV dimanche matin montrent quatre bâtiments sévèrement touchés ou en partie détruits.


Le second attentat, qui a également eu lieu vers minuit, s’est produit dans le quartier chiite d’Al Chaab, dans le nord de la capitale irakienne. Une mine a explosé, faisant deux morts.


Les forces gouvernementales irakiennes ont chassé la semaine dernière les derniers combattants de l’EI de Falloudja, une ville située à une cinquantaine de kilomètres à l’ouest de Bagdad que les djihadistes utilisaient comme base arrière pour mener de telles attaques dans la capitale.


Un deuil national a été décrété ce lundi matin après un dernier bilan faisant état de 213 morts.

Par
Le Desk Newsroom