Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

Proche-OrientUn plan américano-russe sur la Syrie est à l’étude pour le mois d’août

26.07.2016 à 13 H 03 • Mis à jour le 26.07.2016 à 13 H 04
Par
Le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, a bon espoir de pouvoir annoncer au début août les modalités d'un plan américain portant sur une coopération militaire plus étroite et un partage des renseignements avec la Russie en Syrie.

Le secrétaire d’Etat américain, John Kerry, a bon espoir de pouvoir annoncer au début août les modalités d’un plan américain portant sur une coopération militaire plus étroite et un partage des renseignements avec la Russie en Syrie.


S’exprimant après une rencontre avec son homologue russe, Sergueï Lavrov, mardi en marge d’une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) au Laos, John Kerry a fait état de progrès accomplis ces derniers jours dans la mise au point de ce plan.


Il porte notamment sur la possibilité de voir Washington et Moscou partager des renseignements afin, à la fois, de coordonner des frappes aériennes sur le Front al Nosra, branche locale d’Al Qaïda, et d’éviter que l’armée de l’air syrienne n’attaque les groupes rebelles modérés.


Kerry fait face au scepticisme ambiant

John Kerry est en faveur de ce plan de coopération avec la Russie malgré le scepticisme en la matière qui règne chez certains hauts responsables américains dans le domaine de la défense, dont le chef du Pentagone, Ashton Carter.


« Mon espoir est qu’au début du mois d’août nous soyons en mesure de venir devant vous et vous dire ce que nous pourrons faire pour améliorer la vie des gens en Syrie et pour changer le cours de la guerre », a dit John Kerry lors d’une conférence de presse.


Dans le domaine diplomatique, les Etats-Unis et la Russie sont parvenus il y a dix jours à un accord de principe sur les mesures à prendre pour relancer le processus de paix en Syrie. Il y a quatre jours, l’envoyé spécial de l’Onu pour la Syrie, Staffan de Mistura, a dit que les Nations unies espéraient convoquer une nouvelle séance de discussions de paix à Genève le mois prochain.

Par
Le Desk Newsroom