Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

Législatives 2016Lobbying de l’industrie pharmaceutique auprès des partis politiques

05.09.2016 à 14 H 34 • Mis à jour le 05.09.2016 à 14 H 34
Par
L'industrie pharmaceutique veut peser, à sa manière, sur la campagne électorale. Elle organise une série de rencontres avec les chefs de partis.

La discrète Association marocaine de l’industrie pharmaceutique (AMIP) s’invite dans la pré-campagne électorale pour les législatives du 7 octobre. Ce regroupement des laboratoires pharmaceutiques nationaux organise une série de rencontres avec les leaders des partis politiques pour leur « transmettre une information juste et objective » sur le secteur et « écouter les politiques sur leurs visions de la santé au Maroc dont l’industrie pharmaceutique constitue un acteur majeur », indique un communiqué de l’AMIP.


Ces rencontres publiques démarreront le 7 septembre à Casablanca. L’AMIP ouvrira le bal en recevant Ilyas El Omari, secrétaire sénéral du PAM. La deuxième rencontre programmée est celle avec Driss Lachgar, secrétaire général de l’USFP.


Rappelons que l’industrie pharmaceutique se considère « affectée » par les décisions de baisse des prix des médicaments prises par l’actuel gouvernement. A contrario de ce que craignait l’AMIP, ces baisses des prix n’ont pas eu de conséquences significatives sur le chiffre d’affaires de ce secteur au Maroc. Jusqu’à juin 2015, le marché a enregistré, une évolution positive de 1,5 %. Le chiffre d’affaires du secteur durant cette période s’est établi à 8,9 milliards de DH.

Par
Le Desk Newsroom