Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

Rapport Le raid de la coalition arabe au Yémen basé sur de fausses informations

15.10.2016 à 23 H 38 • Mis à jour le 15.10.2016 à 23 H 51
Par
Un raid de la coalition samedi 8 octobre avait tué plus de 140 personnes et fait plus de 500 blessés. La coalition arabe menée par l'Arabie saoudite reconnaît aujourd'hui avoir mené par erreur cette attaque meurtrière qui a visé une veillée funèbre dans la capitale Sanaa

Le raid de la coalition sous commandement saoudien qui a fait jusqu’à 140 morts il y a une semaine au Yémen lors d’une veillée funèbre a été entrepris sur la base d’informations erronées, ont conclu les enquêteurs nommés par Ryad à la suite du drame.


Les responsables de l’opération avaient été informés à tort par des militaires yéménites que des rebelles houthis se trouvaient sur le lieu visé le 8 octobre dernier dans le sud de Sanaa, la capitale. Ils n’avaient pas non plus l’aval de leur commandement, en violation des règles d’engagement, selon un communiqué de cette commission d’enquête diffusé par l’agence officielle SPA.


Lire aussi : Pourquoi le Maroc doit se retirer sans tarder de la guerre au Yémen


Les enquêteurs appellent de leur vœu un réexamen des règles d’engagement et le versement d’indemnités aux familles des victimes.La frappe a fait 140 morts selon une estimation de l’ONU  les Houthis évoquent pour leur part un bilan de 82 morts.


Certains des plus hauts responsables politiques et de la sécurité du Yémen sont au nombre des victimes, parmi lesquels des personnalités importantes du processus de réconciliation, selon des membres de l’administration américaine.


La coalition sous commandement saoudien a pris acte des conclusions de l’enquête et fait part de ses regrets. « Cet événement n’est pas conforme aux objectifs de la coalition, à savoir la protection des civils et le rétablissement de la sécurité et de la stabilité pour le Yémen », ajoute-t-elle dans un communiqué.


La frappe a suscité des condamnations internationales. Les Etats-Unis ont annoncé un réexamen de leur soutien à la campagne lancée en mars 2015 par la coalition saoudienne  le Royaume-Uni a demandé un vote au Conseil de sécurité des Nations Unies sur un projet de résolution appelant à un cessez-le-feu immédiat.

Par
Le Desk Newsroom