Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

InvestissementLe groupe OCP investit 230 millions de dollars dans une usine d’engrais en Inde

24.10.2016 à 14 H 14 • Mis à jour le 24.10.2016 à 14 H 46
Par
La nouvelle unité de production d’engrais, qui sera construite aux abords de la ville Krishnapatnam, aura une capacité de production annuelle de 1,2 million de tonnes d’engrais NPK

L’Office chérifien des phosphates (OCP) et le géant indien des fertilisants Kribhco viennent de se mettre d’accord pour créer une nouvelle unité de production d’engrais (une joint-venture à 50/50) dans l’État d’Andhra Pradesh dans le sud de l’Inde, qui nécessitera un investissement initial de près de 230 millions de dollars.


La nouvelle unité de production d’engrais, qui sera construite aux abords de la ville Krishnapatnam, aura une capacité de production annuelle de 1,2 million de tonnes d’engrais NPK de qualité (engrais ternaires composés de trois éléments : l’azote, le phosphore et le potassium), a précisé l’OCP sur son site internet.


L’OCP décidé à contribuer au développement agricole de l’Inde

Selon Mostafa Terrab, Président-Directeur Général du Groupe OCP, « le groupe OCP a toujours été et reste pleinement engagé à contribuer au développement secteur agricole en Inde », notant que « ce partenariat instauré dans le cadre d’un projet gagnant –  gagnant pour toutes les parties concernées, vise en premier lieu à développer l’agriculture en Inde et à répondre aux attentes des agriculteurs indiens », a souligné la même source.


OCP et le géant indien des fertilisants Kribhco concluant l'accord de création d'une nouvelle unité de production d’engrais pat une JV à parts égales. KRIBHCO


De son côté, le président de Kribhco, Chandra Pal Singh, a affirmé que « ce projet est un exemple unique de coopération globale entre deux organisations leaders unissant leurs efforts pour faire bénéficier les fermiers indiens d’un approvisionnement continu en engrais phosphatés, produits à partir de la meilleure source de phosphate au monde ».


Lire aussi : Rapport Kroll. Comment Terrab a sauvé l’OCP


Pour sa part, le directeur général de Kribhco, Sambasiva Rao, a relevé que les engrais NPK sont très importants pour une fertilisation raisonnée et adaptée à chaque culture, estimant que « ce projet libèrera le potentiel caché des sols et des cultures tout en offrant d’avantage de prospérité aux fermiers », a ajouté la même source.


« La joint-venture OCP-Kribhco devrait être la première étape d’une coopération stratégique plus large entre les deux groupes, qui inclurait l’investissement de Kribhco dans une unité d’acide phosphorique au Maroc », indique l’OCP.


Avec OCP et MAP

Par
Le Desk Newsroom