Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

Etat islamiqueLe chef de Daech, al-Baghdadi, appelle ses troupes à « tenir » Mossoul

03.11.2016 à 09 H 16 • Mis à jour le 03.11.2016 à 09 H 16
Par
Dans son premier message depuis près d'un an, le leader djihadiste appelle ses combattants à ne pas se «replier» face à l'armée irakienne, qui a lancé ce mois-ci une offensive pour reprendre la ville, bastion de Daech en Irak. Le message n'a pas été authentifié mais les spécialistes estiment que le chef de l'EI en est bien l'auteur.

Le chef de l’organisation Etat islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, a appelé ses troupes, dans un message diffusé jeudi 3 novembre, à résister à l’avancée de l’armée irakienne à Mossoul. Le leader djihadiste avait proclamé un « califat » en 2014 depuis la deuxième ville d’Irak.


Il ne s’était pas exprimé publiquement depuis près d’un an. Aujourd’hui, il a appelé ses troupes à « tenir » Mossoul, bastion irakien des djihadistes visés par une vaste offensive des forces irakiennes. Dans son message audio diffusé par Al-Furqan, un organe de propagande lié à Daech, une voix présentée comme celle du leader djihadiste appelle ses combattants, qui seraient entre 3000 et 5000 dans Mossoul, à ne pas se « replier » face à l’armée irakienne.


Lire aussi :  Irak : quelles sont les forces engagées dans la bataille de Mossoul ?


« Tenir ses positions dans l’honneur est mille fois plus aisé que de se replier dans la honte », martèle al-Baghdadi dans ce message de 31 minutes. La population doit se soulever pour combattre « les ennemis de Dieu » et des kamikazes doivent attaquer les « mécréants », « semer la dévastation sur leurs terres et faire en sorte que leur sang coule comme des rivières », ajoute-t-il, appelant ses partisans à envahir la Turquie et à s’en prendre aux forces turques qui les combattent en Syrie. Il encourage aussi ses partisans à commettre « attaque après attaque » en Arabie saoudite, reprochant aux Saoudiens de s’être « alliés aux nations infidèles dans leur guerre contre l’Islam ».

« Tout ceci est le prélude à la victoire »

Aucune confirmation dans l’immédiat de l’authenticité de ce message intitulé « Ce que Dieu et Son Messager nous ont promis ». Les spécialistes interrogés par l’Agence France-Presse estiment toutefois que c’est bien al-Baghdadi.


Mossoul, deuxième ville d’Irak, est le bastion de l’Etat islamique dans le pays. C’est d’une de ses mosquées que Baghdadi en juin 2014 avait proclamé son « califat » réunissant les territoires conquis en Irak et en Syrie : son unique apparition sur une vidéo en deux ans.


Depuis, les territoires de Daech ont fortement rétréci et le 17 octobre les troupes irakiennes ont lancé une vaste offensive pour reprendre la ville.


Al-Baghdadi est l’un des hommes les plus recherchés de la planète. Les Etats-Unis offrent 10 millions de dollars pour sa capture. Mais il reste introuvable et invisible, alors même que l’Etat islamique a développé un vaste arsenal médiatique en diffusant de multiples photos ou vidéos de ses offensives et exactions. Son précédent message avait été diffusé en décembre 2015.

Par
Le Desk Newsroom