Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

TéléphonieSamsung : « N’ayez pas peur du Galaxy S7 ». Vraiment ?

11.12.2016 à 20 H 53 • Mis à jour le 11.12.2016 à 21 H 19
Par
La catastrophe du Galaxy Note 7 qui a fait perdre des milliards de dollars au fabricant sud-coréen continue d’inquiéter les consommateurs, alors que le Galaxy S7 et S7 Edge sont en promo au Maroc. Pourtant, même ce modèle est à risque

La débâcle qu’a été le Galaxy Note 7 a mis le fabricant sud-coréen dans une sacrée galère. Aussi à l’approche des fêtes, Samsung revoit donc son activation marketing autour de sa gamme Galaxy S7 et veut rassurer coûte que coûte. Les deux smartphones (S7 et S7 Edge) ont été marqués comme « sûrs » et ne présentent aucun risque pour l’utilisateur selon la marque de produits électroniques grand public. Cela n’est pourtant pas si évident puisque Samsung semble se sentir obligée de le marteler. Et pour cause, les utilisateurs sont plutôt enclins à émettre des doutes quant à sa fiabilité, la gamme S7 pouvant rencontrer les mêmes problématiques explosives que son aînée.



Faisant feu de tout bois pour effacer les craintes que la batterie du Galaxy S7 puisse être défectueuse, Samsung multiplie les déclarations officielles afin de faire taire une poignée d’incidents relevés au cours des derniers mois dans lesquels des Galaxy S7 Edge ont bel et bien pris feu. Tout comme pour le Note 7, la compagnie a reconnu ces incidents, mais a mentionné qu’elle n’a pas encore trouvé une défaillance de la batterie interne avec les smartphones. Inquiétant.


« Samsung se tient à la qualité et la sécurité de la gamme Galaxy S7 », peut-on lire dans une récente déclaration bien vaporeuse et imprécise. « Il n’y a pas eu de cas confirmés de pannes de batterie interne avec ces appareils parmi les plus de 10 millions d’appareils utilisés par les consommateurs aux États-Unis. Cependant, nous avons confirmé un certain nombre de cas causés par de graves lésions externes », poursuit le géant sud-coréen. Autrement dit, il est impossible de déterminer la véritable cause de tout incident pour Samsung qui pourtant fait tout pour placer son dernier smartphone pour la période très propice de fin d’année. A ce titre Samsung Maroc offre son gadget de réalité virtuelle pour tout achat de S7 Edge… 


Éviter à tout prix un autre scandale

L’un des incidents les plus récents rapportés par les médias étrangers dont Fortune en novembre est celui d’un Galaxy S7 qui s’est enflammé alors que ce dernier était dans la poche de son propriétaire. Fait grave, le propriétaire a fini avec des brûlures au deuxième et troisième degré, et a mentionné qu’il envisageait de porter plainte contre Samsung. Plus tôt, un anonyme prétendant être un employé d’un grand opérateur mobile américain a mentionné qu’un client est arrivé dans une boutique pour déclarer que son Galaxy S7 Edge avait pris feu.


Samsung fait beaucoup de pub sur les capacités amphibies de son Galaxy S7, mais pour les risques d'incendie, la communication demeure bien évasive. SAMSUNG MOBILE / FACEBOOK


Les sites spécialisés dans la téléphonie mobile rapportent qu’en septembre, une femme aux Philippines a relaté, photos à l’appui publiés sur Facebook, que son Galaxy S7 a également fait une surchauffe et a commencé à émettre de la fumée, tandis qu’il était utilisé par sa fille pour tweeter. Prise de panique, elle a immédiatement plongé l’appareil dans l’eau, avant de le recouvrir avec une serviette humide et de le piétiner pour stopper les émanations de fumée. L’incident a été rapporté à Samsung qui a d’abord proposé de remplacer cette unité gratuitement, mais comme l’utilisatrice a voulu se faire rembourser, craignant qu’un incident similaire puisse se reproduire, elle a immédiatement été remboursée. Plus tard, cette femme a également reçu un appel du directeur de marketing de Samsung qui lui a dit que la compagnie sud-coréenne fera une investigation à ce sujet. Depuis, c’est silence radio.

Par
Le Desk Newsroom