Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

ParlementHabib El Malki, élu nouveau président de la Chambre des représentants

16.01.2017 à 20 H 01 • Mis à jour le 17.01.2017 à 00 H 32
Par
Candidat unique, El Malki a été élu par 198 voix pour sur les 342 exprimées lors de cette séance qui a été présidée par Abdelouhed Radi, doyen des députés marocains.

Sans suspense, Habib El Malki, de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), a été élu lundi nouveau président de la chambre des Représentants lors d’une séance plénière particulièrement houleuse.


Candidat unique, El Malki a été élu par 198 voix pour sur les 342 exprimées lors de cette séance qui a été présidée par Abdelouhed Radi, doyen des députés marocains.


L’opération de vote a enregistré 137 bulletins blancs et 7 nuls. La séance plénière pour l’élection du nouveau président de la chambre des Représentants a été marquée par le retrait du groupe istiqlalien de l’unité et de l’égalitarisme.


L’élection du président de la chambre des Représentants s’est déroulée conformément aux dispositions de l’article 62 de la Constitution et de l’article 12 du règlement intérieur de la première Chambre.


El Malki, 71 ans, est professeur d’économie à l’université de Rabat, président du Groupement d’études et de recherches sur la Méditerranée (GERM) et président du Centre marocain de conjoncture (CMC).


Le 12 novembre 1990, il est nommé par feu Hassan II secrétaire général du Conseil national de la jeunesse et de l’avenir (CNJA). Elu député pour l’Union socialiste des forces populaires (USFP) à la Chambre des Représentants, puis réélu en 1997, 2002, 2007, 2011 et 2016, El Malki est depuis le 19 novembre 1992, membre de l’Académie du Royaume du Maroc.


En mars 1998, il a été nommé ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche maritime au gouvernement d’Alternance conduit par Abderrahmane El Youssoufi, avant d’être nommé en 2002 ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, puis en 2004 ministre de l’Education nationale, de l’enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique.


El Malki est décoré du Wissam du Trône de l’Ordre d’officier et de la médaille de mérite économique que lui a décerné l’Institut luso-arabe de coopération (ILAC) et des insignes d’officier de la légion d’honneur française.

Par
Le Desk Newsroom