Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

AutomobileRestylée, la Maserati Quattroporte atteint des sommets de raffinement

15.02.2017 à 12 H 46 • Mis à jour le 15.02.2017 à 12 H 48
Par
Fort de sa notoriété de constructeur sobre et classieux, Maserati a trouvé un bel équilibre avec le relooking de sa Quattroporte, aussi bien extérieur qu’intérieur, avec notamment l’ajout de nombreuses innovations high-tech

Plus de 50 ans après inventé à Turin le genre singulier de la berline sportive, Maserati revisite sa fameuse Quattroporte. Le résultat est à la hauteur des attentes des puristes de la marque au Trident qui garde sa ligne mais regorge de nouveautés


Ne vous attendez pas à un changement radical de ligne. La maison Maserati demeure fidèle à sa signature unique avec la nouvelle Quattroporte qui, si elle n’a pas changé au premier coup d’œil, révèle cependant une foultitude d’évolutions.


Une identité qui se joue dans les détails

D’abord avec cette nouvelle calendre chromée à dix barres verticales qui donne un nouveau sourire à la marque au trident inspiré du concept car Alfieri déjà présent sur le Levante et qui qui contraste avec le caractère vertigineux et longiligne du nez de la berline. On le sait, l’identité de Maserati se joue dans les détails. Le dessin des boucliers avec un profil noir mat à l’avant ainsi qu’un extracteur noir à l’arrière est ainsi tout aussi significatif. Des pétioles aérodynamiques ont été redessinées et les leds des feux arrières encerclent désormais le phare.


Physiquement, difficile de faire la différence entre l’ancienne et la nouvelle. Pourtant à bien y regarder, on découvre de nouveaux boucliers, plus agressifs, et une calandre moins arrondie, taillée à la serpe, avec des lamelles chromées. MASERATI


Moins visible, c’est un nouveau système d’aération électrique du moteur situé juste entre cette nouvelle calandre et le radiateur du moteur qui fait aussi la différence. Il offre un contrôle optimal de la température du liquide moteur, et, allié à l’optimisation de la nouvelle calandre et des pare-chocs arrière, du conduit d’aération ainsi que du pot d’échappement, il permet d’améliorer les capacités aérodynamiques du véhicule d’environ 10 %.


Le nouveau tableau de bord central dispose désormais d’un écran tactile haute résolution de 8.4 pouces avec un nouveau système interactif, compatible aussi bien avec l’Apple Car Play qu’avec les applications Android Auto.


A l’intérieur, l’ambiance est toujours à part. Les nouvelles essences de bois, largement dispersées font merveille avec le cuir. La petite horloge en forme d’amande a été poliment affinée et s’intègre bien mieux qu’avant. MASERATI


Les ajouts technologiques sont nombreux. Ils comprennent un système d’accompagnement à la conduite, le système Stop and Go, des avertisseurs sonores pour le stationnement avec une assistance au frein d’urgence, ainsi qu’un frein d’urgence automatique. Une caméra à 360° est également disponible en parallèle de ce package.


Une large gamme de motorisations

Détail qui va sans aucun doute accrocher les acheteurs casablancais : tous les nouveaux modèles de Quattroporte seront désormais équipés d’un détecteur contrôlant la qualité de l’air, élément qui améliore de façon conséquente le niveau de confort des passagers. Ce système combine un capteur intelligent à un système d’analyse qui calcule le niveau de pollution extérieur et prévient l’entrée d’air ou de gaz toxiques au sein de l’habitacle.


La Quattroporte reste fidèle à ses traditions avec une large sélection de moteurs et de transmissions. Le moteur essence 3,8 L V8 530 ch offre une vitesse de pointe de 310 km / h (contre 307 km / h auparavant), le moteur essence 3.0 L V6 410 ch offre une vitesse de pointe de 286 km / h (contre 284 km / h auparavant) et le moteur diesel offre une vitesse de pointe de 252 km / h pour la version 275 ch, et 241 km / h pour la version 250 ch.


Deux finitions GranLusso et GranSport

Désormais, la gamme Maserati Quattroporte s’articule autour de deux finitions : GranLusso, et GranSport. La première fait la part belle au luxe, et plaira à ceux qui veulent une grande berline élégante, pas forcément agressive. Alors qu’elle reçoit quand même des jantes de 20 pouces, à l’intérieur on retrouve du bois et du cuir, voire même la finition Ermenegildo Zegna Edition, du nom du grand couturier italien, notamment avec de la soie.



La GranSport de son côté affirme la personnalité puissante et sportive de la Quattroporte. Un pare-chox avant ouvert, un becquet noir à l’arrière, des jantes de 21 pouces, une calandre qui peut être commandée en finition noire, du noir laqué à l’intérieur, des palettes en aluminium voire même un pack optionnel qui rajoute du carbone, voici les caractéristiques de la Quattroporte GranSport.


Disponible dès maintenant, cette nouvelle Quattroporte est appelée à poursuivre la success story entamée par son aînée en 2013. Depuis son lancement initial, l’iconique et emblématique modèle de Maserati a séduit près de 25 000 clients à travers 72 pays.


Il y a fort à parier que cette Maserati Quattroporte donnera une nouvelle longévité au modèle très prisé au Maroc.

Par
Le Desk Newsroom