Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

Résultats FinanciersLydec: les résultats 2016 impactés par le redressement fiscal de 120 MDH

21.02.2017 à 11 H 58 • Mis à jour le 21.02.2017 à 11 H 58
Par
La Lyonnaise des Eaux de Casablanca (Lydec) a réalisé au titre de l’exercice 2016 un résultat net de 160 millions de dirhams. Il intègre le règlement définitif et irrévocable des conclusions du contrôle fiscal portant sur les exercices 2012-2015 pour un montant global de 120 MDH

La Lyonnaise des Eaux de Casablanca (Lydec) a réalisé au titre de l’exercice 2016 un résultat net de 160 millions de dirhams (MDH), en diminution de 117 MDH par rapport à 2015, selon les indicateurs financiers de la société.


Ce résultat tient compte du protocole d’accord avec la Direction Générale des Impôts du 21 décembre 2016, pour le règlement définitif et irrévocable des conclusions du contrôle fiscal portant sur les exercices 2012-2015 pour un montant global de 120 MDH, souligne la Lyonnaise dans une communication financière, publiée sur le site web de la Bourse de Casablanca.


Hors éléments non récurrents 2016, le résultat net s’élève à 265 MDH, en léger repli par rapport à l’exercice 2015 du fait du tassement de la marge de distribution, fait remarquer le délégataire des services de distribution d’eau et d’électricité ainsi que de l’assainissement du Grand Casablanca.


Répercussion des prix d’achat de l’électricité

La marge de distribution ressort, quant à elle, à 1,97 milliard de dirhams (MMDH), en baisse de 1,1 % par rapport à l’exercice 2015, en lien avec la baisse des consommations unitaires, tandis que le chiffre d’affaires de la société, cotée à la Bourse de Casablanca, s’élève à 7,10 MMDH, en croissance de +2,5 % par rapport à 2015. Cette progression s’explique, en majeure partie, selon Lydec, par la répercussion de l’augmentation des prix d’achat de l’électricité, sans impact positif sur la marge de distribution, conformément au contrat programme Etat-ONEE. Grâce à la maîtrise des charges d’exploitation et à la bonne tenue des recettes des autres activités travaux, l’excédent brut d’exploitation (EBE) s’élève à 1,04 MMDH, en amélioration de 5,1 % par rapport à 2015, poursuit la même source, notant que les investissements de la gestion déléguée, au titre de l’exercice écoulé, totalisent 1,03 MMDH.


S’agissant des principaux faits marquants de l’année, la Lyonnaise met en avant la mobilisation continue aux côtés des autorités locales dans la réalisation et le lancement des grands projets d’infrastructures dans le cadre du plan de développement du Grand Casablanca (extension de la 1ère ligne du tramway (T1) et construction de la 2ème ligne (T2), pont à haubans, trémie des Almohades, opération Ryad…).


Un dividende de 22,5 DH par action

Elle a aussi souligné la poursuite du déploiement d’un nouveau concept d’agence grand public et lancement de la plateforme e-Lot au service des lotisseurs et promoteurs, outre l’intégration de Lydec, pour la 1ère fois, dans le palmarès Emerging Market 70 de l’agence de notation extra-financière Vigeo Eiris. La société a également noté la poursuite de la tendance à la baisse des consommations unitaires de la clientèle grand public accentuée par un hiver clément au début de l’année 2016, ainsi que sa contribution active à la feuille de route marocaine pour la lutte contre le changement climatique.


Cette action s’est illustrée notamment par la réalisation d’un Bilan carbone et la définition d’Engagements Climat ainsi qu’une forte mobilisation lors de la COP22 dans le cadre d’une démarche partenariale autour de cet enjeu. Côté perspectives, la société table, notamment, sur la consolidation des actions menées dans le cadre des projets stratégiques et renforcement de l’innovation au cœur du projet d’entreprise Synergies 2020. Elle compte poursuivre sa mobilisation aux côtés des autorités locales dans le cadre des travaux engagés pour la concrétisation, dans les meilleurs délais, de la seconde révision du Contrat, outre l’assistance, en tant qu’expert technique, des parties prenantes pour la réalisation des missions afférentes au projet d’harmonisation du périmètre du service de distribution de l’électricité avec le périmètre des services de distribution de l’eau et de l’assainissement.


Maintien et consolidation des efforts engagés en termes d’amélioration continue du rendement des réseaux et consolidation de l’engagement RSE à travers un dialogue responsable avec ses parties prenantes figurent aussi parmi les priorités de la société.


Par ailleurs, le Conseil d’Administration de Lydec proposera à l’Assemblée Générale des actionnaires, prévue pour le 7 juin 2017, le paiement d’un dividende de 22,5 dirhams/action.

Par
Le Desk Newsroom