Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

Note de veilleSyrie: Khan Cheikhoun gazée, récit d’un carnage sans nom

04.04.2017 à 19 H 25 • Mis à jour le 04.04.2017 à 19 H 25
Par
Cent personnes auraient été tuées et environ quatre cents seraient gravement intoxiquées par une attaque chimique menée dans une ville du nord-ouest du pays tenue par les rebelles. L’Union européenne, le président turc et l’opposition syrienne accusent le régime d’Assad d’avoir procédé aux bombardements meurtriers
Réservé aux abonnés Il vous reste 96% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

Par
En partenariat avec Mediapart
Le Desk Newsroom