Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

Note de veilleDumbo: le gadget de la CIA pour déjouer la vidéosurveillance des domiciles

03.08.2017 à 18 H 09 • Mis à jour le 03.08.2017 à 18 H 09
Par Jérôme Hourdeaux
WikiLeaks publie une série de documents dévoilant le fonctionnement d'un outil de la CIA utilisé lors d'une intrusion physique et permettant de désactiver tout système de surveillance domestique, vidéo ou audio, connecté à un ordinateur fonctionnant sous Windows.

La CIA dispose d’un petit outil, tenant sur une clef USB, lui permettant de désactiver en quelques clics un éventuel système de vidéosurveillance installé dans un domicile que ses agents souhaiteraient visiter, révèlent des documents publiés jeudi 3 août par WikiLeaks et que Mediapart et La Repubblica ont pu consulter.


Baptisé Dumbo, cet outil a été développé à la demande du Physical Access Group (PAG) de la CIA, une unité chargée des opérations nécessitant une intrusion physique chez une cible à espionner. Le « PAG a demandé ces moyens afin de déjouer les systèmes de sécurité domestiques qui pourraient identifier des officiers ou empêcher des opérations », explique une revue de livraison de l’outil rédigée en 2012.



Et pour protéger l’identité des agents de la CIA, Dumbo permet tout simplement de désactiver tout système de surveillance vidéo ou audio connecté à la machine visée. Concrètement, ce logiciel sera donc utilisé lorsque la CIA souhaite pénétrer par exemple dans le domicile d’une cible, alors que celui-ci est protégé par un système de surveillance domestique. L’agent devra tout d’abord pénétrer dans le bâtiment et accéder à l’ordinateur contrôlant les systèmes de vidéosurveillance. Là, il n’aura qu’à connecter à la machine une clef USB contenant Dumbo.


L'onglet du logiciel Dumbo permettant de désactiver caméras et micros.
L’onglet du logiciel Dumbo permettant de désactiver caméras et micros.

Le logiciel détectera et désactivera alors toute caméra ou microphone connecté à l’ordinateur, que ce soit par câble ou en WiFi ou en Bluetooth, et coupera toutes les connexions internet, rendant ainsi aveugle tout dispositif de surveillance. Dumbo permet également de corrompre les vidéos en cours d’enregistrement au moment de son lancement, c’est-à-dire celles susceptibles de montrer l’agent de la CIA en train de pénétrer dans le domicile et d’accéder à l’ordinateur.



Dumbo a également ses limites. Il ne fonctionne en effet que sur les ordinateurs utilisant le système d’exploitation Windows de Microsoft. Il ne pourra donc être utilisé que pour neutraliser des systèmes de surveillance domestiques installés sur des ordinateurs personnels. L’agent devra en outre pouvoir accéder à la machine contrôlant les caméras, et donc si nécessaire avoir récupéré ses codes d’accès.


Wikileaks publie au total huit documents qui détaillent le fonctionnement de Dumbo, couvrant une période allant de 2012 à 2015. Cette publication s’inscrit dans la série « Vault 7 » lancée par l’organisation au début du mois de mars dernier et dévoilant les différents logiciels utilisés par la CIA pour ses opérations d’espionnage.

Par Jérôme Hourdeaux
En partenariat avec Mediapart
Le Desk Newsroom