Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

Nations UniesSahara : Horst Köhler reçu par le roi Mohammed VI

17.10.2017 à 23 H 30 • Mis à jour le 17.10.2017 à 23 H 32
Par
L’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara a tenu par ailleurs des séances de travail avec le ministère des Affaires étrangères, Nasser Bourita. Aucun détail sur la teneur des discussions avec les officiels marocains n’a filtré. Après Rabat, l’envoyé personnel d’Antonio Guterres est attendu le 18 octobre à Tindouf. Il se rendra deux jours plus tard à Alger avant de rallier la capitale mauritanienne, Nouakchott.

Le Roi Mohammed VI a reçu, mardi au Palais Royal de Rabat, Horst Köhler, envoyé personnel du Secrétaire général des Nations Unies pour le Sahara, qui visite le Maroc dans le cadre d’une tournée régionale, indique un communiqué du Cabinet Royal.


Köhler, ancien Président de la République Fédérale d’Allemagne, a également occupé le poste de directeur général du Fonds Monétaire International (FMI).


Köhler a été nommé, en août dernier, par le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, en tant que son nouvel Envoyé personnel pour le Sahara, en remplacement de Christopher Ross, précise le communiqué du Cabinet Royal.


Cette audience s’est déroulée en présence de Fouad Ali El Himma, Conseiller du Roi, de Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, ainsi que de David Schwake, Conseiller spécial de Köhler.


Nasser Bourita et Omar Hilale face à Horst Kôlher et ses conseillers. MAECI


L’envoyé personnel du Secrétaire général des Nations Unies a été par ailleurs reçu en audience par le chef du gouvernement Saâddedine El Otmani et tenu des séances de travail, les 16 et 17 octobre avec Nasser Bourita et Omar Hilale, l’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU.


Aucun détail sur la teneur des discussions avec les officiels marocains n’a filtré. Après Rabat, l’envoyé personnel d’Antonio Guterres est attendu le 18 octobre à Tindouf. Il se rendra deux jours plus tard à Alger avant de rallier la capitale mauritanienne, Nouakchott.


Une délégation du Polisario, conduite par le coordinateur du Front avec la Minurso, Mhamed Khedad, s’est entretenue mi-septembre à New York avec Horst Köhler, avait annoncé l’agence algérienne APS.


L’entretien qui s’est déroulé en présence du représentant du Front Polisario auprès de l’ONU Ahmed Boukhari, a « permis un échange de points de vue et d’informations sur le processus onusien au Sahara Occidental ».


Ce premier contact officiel a porté également sur les perspectives de ce processus dans le cadre de la mission conférée à Köhler par le Conseil de sécurité et le secrétaire général de l’ONU en vue de « parvenir à une solution juste et durable » au conflit.


La question de la gestion de la Minurso a été évoquée notamment dans le contexte de l’après-crise de Guerguerat.


Le nouvel émissaire de l’ONU qui succède à Christopher Ross, banni par Rabat lors de son mandat, devrait présenter son premier rapport sur le Sahara Occidental dans un délai de six mois.


Le chef de l’ONU a promis en avril dernier de relancer les négociations, à l’arrêt depuis 2012, avec « une nouvelle dynamique ». Le Conseil de sécurité avait également enjoint au secrétariat général de faciliter la tenue de négociations directes entre les deux parties.

Par
Le Desk Newsroom