Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

AérienLe Polisario attaque Transavia en justice

25.10.2017 à 09 H 24 • Mis à jour le 25.10.2017 à 14 H 33
Par
Le Front Polisario attaque en justice Transavia, pour sa nouvelle liaison entre Paris-Orly et Dakhla qui ouvre jeudi 26 octobre 2017. L'organisation réclame l'interdiction de la ligne et 400 000 euros de dommages et intérêts, et brandit le fameux arrêt de la Cour de justice de l'Union européenne daté de décembre 2016. La compagnie, qui a signé avec le Maroc, indique avoir obtenu les autorisations nécessaires

Mercredi 25 octobre 2017, veille de l’inauguration de sa nouvelle ligne entre Paris-Orly et Dakhla, Transavia se verra remettre, par huissier, une assignation en justice requise par le Front Polisario devant le tribunal de Créteil, révèle le journal spécialisé TourMag.


« La procédure ne pourra faire annuler le lancement de la ligne », indique Gilles Devers, l’avocat français du Front Polisario. « Mais nous voulons rappeler que la compagnie viole le droit tel qu’il a été dit par la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE, ndlr) dans son arrêt du 21 décembre 2016 ».


« Notre autorisation ne nous a pas été demandée, nous réclamons donc l’interdiction d’exploitation de la ligne, ainsi que 400 000 euros de dommages et intérêts », poursuit Me Devers qui interprète ainsi l’arrêté de la CJUE.


La compagnie aérienne a réagi de son côté : « Transavia est une entreprise privée qui a obtenu les autorisations nécessaires auprès des autorités administratives de l’Aviation Civile en charge », écrit-elle par voie de communiqué.


« Avec cette 8e ville desservie au Maroc, Transavia poursuit par ailleurs sa stratégie de développement dans ce pays », indique Hervé Kozar, directeur général adjoint commercial, dans le communiqué détaillant l’ouverture de la ligne.


Le Maroc avec qui la compagnie a signé, lors du dernier salon IFTM-Top Résa, un important accord de partenariat prévoyant une augmentation de 33 % de l’offre aérienne.


Au programme, outre l’ouverture de Dakhla, une nouvelle ligne vers Rabat depuis Paris-Orly, et la mise en place d’un troisième vol quotidien sur la ligne Paris-Marrakech. Entre Orly et Dakhla, un vol hebdomadaire est mis en place, tous les jeudis.

Par
Le Desk Newsroom