Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

Etats-UnisNew York: le terroriste a agi en représailles des actions israéliennes à Gaza

11.12.2017 à 19 H 22 • Mis à jour le 11.12.2017 à 19 H 26
Par et
Le suspect, identifié par la police comme Akayed Ullah, 27 ans, du quartier de Brooklyn, portait, attaché au corps avec des bandes Velcro, « un engin explosif rudimentaire », qui aurait explosé prématurément

L’auteur de la tentative d’attentat suicide à New York lundi a déclaré aux enquêteurs qu’il a agi en représailles des actions israéliennes dans la bande de Gaza, a rapporté CNN.


L’explosion, à proximité d’une des places les plus fréquentées au monde, est survenue à l’heure de pointe, à 07H20 (12H20 GMT), dans un tunnel reliant deux noeuds-clés des transports new-yorkais que sont Times Square et la gare routière de Port Authority, près de la 42e rue et de la 8e Avenue.



« C’est une tentative d’attentat terroriste », a déclaré, lors d’un point presse sur les lieux, le maire de New York, Bill de Blasio.


Le suspect, identifié par la police comme Akayed Ullah, 27 ans, du quartier de Brooklyn, portait, attaché au corps avec des bandes Velcro, « un engin explosif rudimentaire », qui aurait explosé prématurément, a précisé le chef de la police, James O’Neill. Il a été arrêté et hospitalisé avec des « blessures et des brûlures au corps », a-t-il ajouté.


Akayed Ullah, suspect de l'attaque avortée à New York. Photo de son permis de conduire diffusée par la police


Trois personnes qui se trouvaient à proximité immédiate ont également été légèrement blessées, selon les autorités.


Plusieurs médias new-yorkais ont indiqué qu’Akayed Ullah était originaire du Bangladesh, d’où il aurait émigré aux Etats-Unis il y a sept ans. Au préalable, le New York Post, citant des sources policières, a précisé qu’il s’agissait d’un ancien chauffeur de taxi, qui aurait déclaré aux policiers à l’hôpital avoir agi par vengeance en raison des « bombardements dans son pays », sans autre précision.L


L’ancien chef de la police de New York, Bill Bratton, avait indiqué à la chaîne MSNBC avoir été informé que le suspect avait agi au nom du groupe Etat islamique (EI). Cette information n’a pas été immédiatement confirmée par les autorités, pas plus que les informations du New York Post.


New York a connu le 31 octobre dernier une attaque au camion bélier qui a fait huit morts, premier attentat terroriste mortel à Manhattan depuis le 11 septembre 2001.Le suspect avait prêté allégeance à l’Etat islamique.

Par et
Le Desk Newsroom