Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

SaharaLe Polisario menace de recourir aux armes

28.12.2017 à 10 H 51 • Mis à jour le 28.12.2017 à 10 H 52
Par
Le Polisario a lancé des exercices militaires le 25 décembre, mobilisant plusieurs véhicules militaires blindés à l’est du mur de défense marocain. Ses chefs évoquent un recours aux armes pour se faire entendre par la communauté internationale, affirment-ils

Le Polisario « a procédé à des exercices militaires afin d’évaluer son aptitude au combat », rapporte Russia Today. « Une démonstration de force qui intervient alors que le Maroc mène une contre-offensive diplomatique depuis sa réintégration au sein de l’Union africaine », commente le média russe.


« Le Front Polisario a une nouvelle fois affirmé qu’il n’excluait pas la voie militaire », indique RT. Il a lancé des exercices militaires le 25 décembre, mobilisant plusieurs véhicules militaires blindés à l’est du mur de défense marocain.


Infographie Le Desk. Tous droits réservés. Reproduction interdite.


« Ces manœuvres se veulent être un message adressé à la communauté internationale que le Polisario tient à l’autodétermination », a déclaré le chef Polisario Brahim Ghali, à l’issue de ces exercices militaires.


De son côté, le chef militaire du Polisario, Abdallah Lehbib, a fait savoir « que son armée était prête à faire face à toute éventualité afin d’arracher son droit à l’indépendance », a rapporté l’agence algérienne APS.


Depuis quelques semaines, le Polisario s’agite dans la zone autour de Tifariti et évoque de nouveau le corridor de Guerguerat duquel il a du se replier après l’injonction des Nations Unies.

Par
Le Desk Newsroom