Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

PolitiqueDe Paris, Aziz Akhannouch tente de séduire les Marocains du Monde

04.02.2018 à 16 H 49 • Mis à jour le 04.02.2018 à 16 H 49
Par La rédaction
Près de 500 militants du parti de la colombe sont venus notamment des Etats-Unis, du Canada et de plusieurs pays africains, européens et arabes pour écouter les cadors du RNI lors de son Congrès de la « la 13ème région » à l'adresse des MRE

Le président du Rassemblement national des indépendants (RNI), Aziz Akhannouch a annoncé, dimanche à Paris, le lancement du Conseil des RNIstes Marocains du Monde lors du congrès régional du parti des Marocains du Monde, appelé congrès de « la 13ème région ».



« Si nous sommes là aujourd’hui, c’est pour prendre en compte vos propositions. Vous êtes parmi nous parce que vous pensez à l’avenir de notre pays et à celui de nos enfants. Parce que vous avez l’intime conviction que quelque chose d’essentiel est en jeu. C’est cette volonté de construire le progrès, au lieu de le subir qui vous a conduit ici aujourd’hui », a-t-il lancé à l’adresse des militants venus d’une quinzaine de pays. Akhannouch a, à cet égard, invité les jeunes de la diaspora « à embarquer avec nous sur le chemin du progrès », soulignant que le Maroc a besoin d’eux pour réussir cette transformation.


Le RNI « oeuvrera pour que la culture marocaine soit dûment transmise aux MRE », a-t-il annoncé.



Pour sa part, le coordinateur de la « 13 ème région », Anis Birou, a mis l’accent sur la place qu’occupe la communauté marocaine établie à l’étranger dans le programme du RNI, précisant que ce congrès « connaît la participation de plus de 500 militants venus notamment des Etats-Unis, du Canada et de plusieurs pays africains, européens et arabes ».


Cette rencontre a été aussi marquée par des interventions de membres du bureau politique du RNI dont Mohamed Boussaid et Lamia Boutaleb qui ont insisté « sur le rôle des MRE en tant que force de proposition, tout en mettant l’accent sur l’intérêt que doivent accorder les partis politiques en général et plus particulièrement le RNI à leurs préoccupations aussi bien dans les pays d’accueil que celui d’origine ».


La parole a été ensuite donnée aux représentants du parti dans différents pays des quatre coins du monde qui ont saisi cette occasion pour donner un aperçu sur leur expérience politique dans les pays d’accueil, tout en exprimant leur disposition à contribuer au processus de développement de leur pays d’origine.


Les travaux du congrès devraient se poursuivre par l’élection des membres du Conseil des RNIstes Marocains du Monde. A rappeler que ce congrès est le 10 ème d’une série de congrès régionaux organisés dans plusieurs villes du royaume.

Par La rédaction
Le Desk Newsroom