Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

DiplomatieA Abu Dhabi, Mohammed VI participe à des activités officielles émiraties

10.09.2018 à 21 H 45 • Mis à jour le 10.09.2018 à 22 H 17
Par La rédaction
De retour aux Emirats arabes unis, le Roi Mohammed VI a assisté, lundi au Palais Al Bahr à Abou Dhabi, au Conseil du prince héritier Mohamed bin Zayed (MBZ) en présence de Fouad Ali El Himma et de Nasser Bourita. Le souverain a par ailleurs assisté à des activités protocolaires locales. Les relations entre Rabat et Abu Dhabi s'étaient distandues sur le dossier du Qatar

Plusieurs sources ont annoncé en journée le retour du roi Mohammed VI aux Emirats arabes unis après un séjour privé aux Seychelles.


Premier à l’officialiser, un tweet du ministre de la Défense et prince hériter de l’émirat d’Abu Dhabi, Mohamed Bin Zayed qui a fait état d’une « coordination et une consultation » menées dans l’intérêt mutuel des deux nations.



Le conseiller royal Fouad Ali El Himma ainsi que le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, ont pris part à cette rencontre, d’après les images diffusées par l’agence de presse officielle émiratie.



« Le Roi Mohammed VI a assisté, lundi au Palais Al Bahr à Abou Dhabi, au Conseil de Son Altesse Cheikh Mohamed Ben Zayed Al Nahyane, dans le cadre de la visite de travail et de fraternité qu’effectue le Souverain à l’Etat des Emirats Arabes Unis frère, et qui coïncide avec la commémoration du centenaire de la naissance de feu Son Altesse Cheikh Zayed Ben Soltane Al Nahyane », a indiqué plus tard un communiqué du Cabinet royal relayé par l’agence MAP.


Le roi a eu ensuite des entretiens en tête-à-tête, pendant environ une heure, avec Cheikh Mohamed Ben Zayed Al-Nahyane, « portant notamment sur les moyens et mécanismes pratiques à même de favoriser la poursuite et la consolidation de l’action commune, en vue de hisser les excellentes relations existant entre les deux pays et en faire un modèle de coopération bilatérale, concrète et efficiente », a poursuivi la MAP.



« Les deux parties ont également examiné différentes questions d’actualité régionales et internationales, insistant particulièrement sur les modalités de coopération pour consolider la sécurité et la stabilité. Dans le même cadre, il a été procédé à des concertations sur la situation en Libye sœur ».


Traditionnellement au beau fixe, les relations entre Rabat et Abu Dhabi ont connu un refroidissement palpable au même titre que celles entretenues avec le puissant voisin saoudien. Les deux monarchies avaient orchestré un blocus contre le Qatar pour lequel le Maroc avait observé une neutralité bienveillante plutôt mal accueillie par ses autres alliés coalisés de la région.


Un refroidissement entre Rabat et Abu Dhabi

De plus, les Emirats ont suivi l’Arabie saoudite contre la candidature du royaume à l’organisation du Mondial 2026, alors que le Qatar avait affiché son soutien le plus total au Maroc.


Toujours est-il que le 24 août dernier, Ali Salem Obeid Ben Ouaniss Al Kaâbi, nouvel ambassadeur émirati, a présenté ses lettres de créances au monarque après sept mois d’attente. Le 29 mars, il était reçu par le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Mohamed Ali Lazrak. Ce qui a été perçu comme un signe de dégel qui aurait précédé la visite royale.


La dernière visite du souverain aux Emirats remonte à novembre 2017. Il avait assisté le 8 novembre à l’inauguration du Musée du Louvre Abu Dhabi aux côtés du président français Emmanuel Macron et du prince héritier et ministre de la défense d’Abu Dhabi, cheikh Mohammed ben Zayed al-Nahyane.


Ce lundi , Mohammed VI a aussi pris part à deux réception protocolaires à Abu Dhabi, l’une à caractère sportif et l’autre pour honorer un jeune chercheur du pays.

Par La rédaction
Le Desk Newsroom