Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

Covid-19New York, prochain foyer mondial de pandémie de Coronavirus ?

24.03.2020 à 19 H 07 • Mis à jour le 24.03.2020 à 19 H 11
Par
Etablissant un décompte précis de l’évolution de la pandémie, le New York Times estime que la Grande Pomme va devenir le prochain foyer de l’épidémie mondiale, la cité comptabilise déjà 12 000 cas de contamination, plus de 20 000 pour l’Etat, et près de 100 décès

Une étude graphique comparant l’évolution du virus par pays, en date du 22 mars, montre que la progression la plus fulgurante de la pandémie, au bout de deux semaines d’évolution, a lieu aux Etats-Unis, dépassant même la Chine. Le président américain, à l’instar de certains chefs d’Etats européens, a longtemps sous-estimé la dangerosité de la propagation du Covid-19 au sein de la population étatsunienne.



Le pays de Donald Trump figure désormais troisième au classement mondial des Etats les plus touchés après l’Italie et la Chine, avec 32 000 cas. Plus de la moitié étant concentrée dans l’agglomération de New-York, un bilan proche de celui de la toute la France.





Etablissant un décompte précis de l’évolution de la pandémie, le New York Times estime que la Grande Pomme va devenir le prochain foyer de l’épidémie mondiale, la cité comptabilise déjà 12 000 cas de contamination, plus de 20 000 pour l’Etat, et près de 100 décès.


Les autorités new-yorkaises ont appelé lundi 23 mars Donald Trump à déclarer un confinement national stricte, tandis que celui-ci assurait une relance de l’économie « très bientôt », en contraste total avec la gravité de la situation.


Néanmoins, de nouvelles règles sont entrées en vigueur dimanche 22 mars, visant à limiter les échanges, seules les entreprises jugées utiles sont autorisées à travailler telles que les pharmacies, supermarchés, fournisseurs d’internet. Les images des rues de New York, exceptionnellement désertes depuis l’entrée en vigueur des restrictions, font le tour des réseaux sociaux, la mégapole de 8 millions et demi d’habitants, apparaît sous un aspect digne des films de science-fiction. En tout, près d’un tiers des Américains vivent confinés chez eux, soit 100 millions de personnes.


L’administrateur fédéral de la santé publique, Jerome Adams déplore cependant le manque de respect des nouvelles réglementations, non coercitives, d’une durée de 15 jours : « Malheureusement, on voit que New York se rapproche de l’Italie » prévient-il alarmiste.


Le maire Bill De Blasio, ainsi que le gouverneur de l’Etat de New York Andrew Cuomo, ont réitéré leur appel au gouverneur fédéral à parer à la crise des équipements médicaux en ordonnant aux entreprises américaines de fabriquer respirateurs et masques par milliers, matériels dont les Américains manquent cruellement, comme dans d’autres pays. « C’est une urgence nationale, a souligné Andrew Cuomo. On ne peut plus continuer à être fourni au coup par coup ».


Ce dernier défend malgré tout que New York est l’Etat américain qui a assuré le plus de tests, sur 78 000 personnes au total.

Par
Le Desk Newsroom