Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

ArméeDes dizaines de paras “Hadar” de la base militaire de Benguerir testés positifs au Covid-19

16.04.2020 à 19 H 41 • Mis à jour le 16.04.2020 à 19 H 51
Par
Selon nos sources, plus de 60 parachutistes affectés au dispositif Hadar de lutte antiterroriste ont été testés positifs au Covid-19. Admis pour des analyses à l’hôpital militaire de Marrakech, hier mercredi, qui a confirmé leur contamination, ils ont été transférés au bloc dédié aux patients du coronavirus à l’hôpital militaire Ibn Sina de Marrakech.

Selon nos informations des dizaines de parachutistes faisant partie du dispositif Hadar de lutte antiterroriste (entre 60 et 70 selon nos sources) ont été testés positifs au Covid-19.


Admis pour des analyses à l’hôpital militaire de Marrakech, hier mercredi, qui a confirmé leur contamination, ils ont été transférés pour soins au bloc dédié aux patients du coronavirus à l’hôpital militaire Ibn Sina de Marrakech.


Selon nos informations, ces militaires étaient affectés à la 6ème BAFRA de Benguerir, une des plus importantes bases aériennes du pays. Celle-ci devait notamment accueillir, entre mars et avril, l’opération Africa Lion, conjointement organisée chaque année avec l’armée américaine. L’édition 2020 avait été annulée le mois dernier en raison de la pandémie.


Les soldats américains devaient arriver vers le 10 mars. Il ne demeurait sur place que les planificateurs initiaux, selon nos informations. Ceux-ci, dans leur grande majorité, provenaient des bases militaires d’Aviano en Italie et de Ramstein en Allemagne.


Lors du point de presse quotidien de ce 16 avril, Mohamed El Youbi, le directeur de l’épidémiologie, a révélé l’existence de nouveaux foyers dans les villes de Casablanca, Marrakech, Tanger et Fès.


Si pour Casablanca et Fès, il s’agit d’unités commerciales et industrielles, pour Marrakech il est donc question, selon nos sources, de cette infrastructure militaire.


Contactée par Le Desk, une source officielle de l’Etat-Major des Forces armées royales n’a pas donné suite à nos sollicitations.

Par @soufianesbiti
Le Desk Newsroom