Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

Covid-19Ait Taleb: La situation épidémiologique au Maroc devient «inquiétante»

27.07.2020 à 19 H 18 • Mis à jour le 27.07.2020 à 20 H 06
Par
Le ministre de la Santé a considéré qu’un retour au confinement est eune décision difficile à prendree, au regard de ses répercussions négatives sur l’ensemble des secteurs d’activité, et que la responsabilité collective reste la seule solution pour une sortie indemne de cette crise sanitaire

La situation épidémiologique liée à la pandémie de Covid-19 devient « inquiétante », compte tenu de l’augmentation des contaminations, des cas graves et des décès dus à la maladie, a affirmé lundi à Rabat le ministre de la Santé Khalid Ait Taleb..


« Le bilan des cas contamination recensés en l’espace d’une semaine dépasse ce qui a été enregistré en quatre mois au Maroc », a déclaré le ministre lors d’une conférence de presse au lendemain de la décision d’interdiction des déplacements de et vers huit villes du Royaume.


Une « flambée épidémique » ces derniers jours

« Une situation inquiétante ne signifie pas pour autant hors-contrôle », a-t-il fait observer, tout en s’alarmant de la « flambée épidémique » de ces derniers jours, principale cause de la décision gouvernementale d’interdiction des déplacements de et vers certaines villes.


Le responsable gouvernemental a relevé que depuis l’annonce de l’allègement progressif de l’état d’urgence sanitaire, les huit provinces et préfectures concernées par l’interdiction des déplacements (Tanger, Tétouan, Fès, Meknès, Casablanca, Berrechid, Settat et Marrakech), ont connu une hausse considérable des cas de contamination à la Covid-19.


Abordant la décision annoncée par les ministères de l’Intérieur et de la Santé, Ait Taleb a dit comprendre la « colère » manifestée par certains citoyens, affirmant toutefois que le virus « ne donne pas de délais ».


Le ministre a, dans ce contexte, salué l’engagement sans faille des citoyens pendant la période de confinement et appelle à un réengagement tout aussi rigoureux pour limiter autant que possible la propagation du virus, affirmant que la sécurité sanitaire du citoyen demeure « la priorité ».


Le Maroc a pu faire face au virus en adoptant les mesures sanitaires adéquates, a-t-il indiqué, appelant les citoyens au port correct du masque de protection dans les lieux fermés, à l’aération des espaces, au lavage fréquents des mains et au respect de la distanciation sociale.


« Les citoyens doivent faire preuve de responsabilité et de patriotisme, notamment à l’approche de la fête de l’Aid Al Adha, par le respect des mesures barrières mises en place par le ministère », a-t-il estimé, soulignant que ceux-ci sont appelés à limiter autant que possible le contact avec les personnes à risque.


Par ailleurs, Ait Taleb a considéré qu’un retour au confinement est « une décision difficile à prendre », au regard de ses répercussions négatives sur l’ensemble des secteurs d’activité, et que la responsabilité collective reste la seule solution pour une sortie indemne de cette crise sanitaire.


Le ministre de la Santé a, de même, salué tous les efforts fournis par les spécialistes du secteur, citant, à cet égard, le cas des 154 cadres de la santé qui ont été atteints du virus dans le cadre de l’exercice de leurs fonctions, assurant que leur état de santé est « stable et non grave ».

 

609 nouvelles contaminations en 24 heures

 Le Maroc a enregistré 609 nouvelles contaminations au Covid-19 durant les dernières 24 heures, portant à 20.887 le nombre total des cas recensés dans le Royaume depuis l’apparition de la pandémie en mars dernier, rapporte ce lundi Mouad Mrabet, coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique au ministère de la Santé.


Parmi ces nouveaux cas, 539 ont été identifiés dans le cadre de l’opération de suivi des personnes contacts et des foyers épidémiques qui a concerné jusqu’à aujourd’hui pas moins de 116.235 personnes, dont 13.251 sont toujours sous surveillance médicale a-t-il précisé, ajoutant que le taux de contamination cumulé s’est établi à 57,5 pour 100.000 habitants.


Par ailleurs, d’après les chiffres présentés par le responsable, la région de Casablanca-Settat occupe toujours la tête du classement journalier avec 211 nouveaux cas d’infection recensés au cours des dernières 24 heures, suivie de Marrakech-Safi puis de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma avec 131 et 114 cas. Dans le classement par villes, Berrechid a cédé sa place au premier à Marrakech qui affiche aujourd’hui le plus lourd bilan de la journée, soit 112 contaminations. Viennent ensuite les villes de Fès et Casablanca avec respectivement 90 et 87 cas.


Le ministère de la Santé a également recensé 115 nouvelles guérisons qui portent à 16.553 le bilan total des cas rétablis à ce jour, soit un taux de rémission de 79,3 %.


Quant aux décès, leur nombre s’est élevé à 316 cas, avec 3 nouvelles morts signalées au cours des dernières 24 heures dans la ville de Fès.


En outre, le ministère a fait état de quelque 20.331 cas exclus durant les dernières 24 heures suite aux analyses effectuées au laboratoire, portant à 1.147.226 le total des cas exclus à ce jour dans le Royaume.


Pour sa part, le nombre des cas actifs s’est situé à 4.018 personnes, soit 11 pour 100.000 habitants. Par régions, ces cas se répartissent comme suit : Tanger-Tétouan-Al Hoceïma (1383), Casablanca-Settat (1.140), Fès-Meknès (749), Marrakech-Safi (379), Rabat-Salé-Kénitra (143), L’Oriental (69), Dakhla-Oued Eddahab (51), Draâ-Tafilalet (35), Beni Mellal-Khénifra (27), Souss-Massa (18), Guelmim-Oued Noun (13) et Laâyoune-Sakia El Hamra (11).


Sur ces 4.018 cas actifs, 72 se trouvent dans un état grave, dont 7 sont mis sous respirateur artificiel. Ils se répartissent sur les 5 régions suivantes : Casablanca-Settat (21), Marrakech-Safi (21), Tanger-Tétouan-Al Hoceïma (17), Fès-Meknès (11) et Rabat-Salé-Kénitra (2).


Dans le détail, la répartition géographique des 609 nouveaux cas par régions et provinces est comme suit :


–  211 cas à Casablanca-Settat : 87 à Casablanca, 53 à Settat, 42 à Berrechid, 28 à Mohammedia et 1 à Benslimane.

–  131 cas à Marrakech-Safi : 112 à Marrakech, 12 à El Kalâa Des Sraghna, 3 à El Haouz, 2 à El Youssoufia, 1 à Safi et 1 à Rhanmna.

–  114 cas à Tanger-Tétouan-Al Hoceïma : 65 à Tanger, 24 à Tétouan, 11 à Larache, 6 à FahsAnjra, 5 à Al Hoceïma et 3 à M’diq-Fnideq.

–  98 cas à Fès-Meknès : 90 à Fès, 5 à Moulay Yaâcoub, à Sefrou, 1 à Meknès et 1 à Boulemane.

–  24 cas à Rabat-Salé-Kénitra : 11 à Sidi Kacem, 7 à Rabat, 2 à Salé, 2 à Kénitra, 1 à Khémisset et 1 à Témara.

–  9 cas à Beni Mellal-Khénifra : 5 à Beni Mellal et 4 à Khénifra.

–  8 cas à Souss-Massa : 6 à Chtouka Aï Baha, 1 à Agadir Ida-Outanane et 1 à Inzegane Aït Melloul.

–  7 cas à Dakhla-Oued Eddahab : La totalité à Dakhla.

–  5 cas dans L’Oriental : 3 à Oujda-Angad et 2 à Jerada.

–  2 cas à Drâa-Tafilalet : à Ouarzazate.

Par
Le Desk Newsroom