Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

LobbyingSahara: «250 politiciens internationaux» incitent Biden à appuyer l’initiative marocaine

26.02.2021 à 15 H 49 • Mis à jour le 26.02.2021 à 16 H 29
Par
Des personnalités politiques internationales ont signé une lettre adressée au président américain Joe Biden se félicitant de la décision des États-Unis de reconnaître la souveraineté du Maroc sur le Sahara Occidental et celle d’appuyer l'initiative d'autonomie défendue par Rabat. La liste des signataires n’a en revanche pas été dévoilée, mais l’agence de presse officielle MAP énumère leurs pays d’origine et pour certains leur qualité et statut

Des personnalités politiques internationales ont signé une lettre adressée au président américain Joe Biden, pour « exprimer leur satisfaction quant à la décision souveraine des États-Unis de reconnaître la souveraineté totale du Maroc sur les provinces du Sahara ». La lettre publiée sur Twitter par l’ancien ministre italien des Affaires étrangères et ancien ambassadeur aux États-Unis et en Israël, Giulio Terzi, a réuni, selon la MAP, « dans un temps très court 250 signataires, issus de 25 pays dans les quatre coins du monde ».


La liste des signataires de la lettre n’a en revanche pas été dévoilée, mais l’agence de presse officielle énumère parmi ces pays « l’Italie, l’Argentine, l’Arménie, la Belgique, la Bulgarie, le Canada, le Chili, la Colombie, le Danemark, la République dominicaine, la République Tchèque, le Salvador, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, le Guatemala, le Honduras, la Hongrie, l’Irlande, le Paraguay, le Pérou, Sainte-Lucie, la Serbie, l’Espagne, ainsi que des membres du Parlement européen et des maires de villes et municipalités importantes, en Europe et dans le monde ».


D’après la même source, « l’ancien président tchèque, Vaclav Klaus, l’ancien président guatémaltèque, Jimmy Morales Cabrera, l’ancien Premier ministre bulgare, Gueorgui Bliznachki, l’ancien membre de la Minurso, Stephan Todorov Davidov, ainsi que plusieurs députés et sénateurs actuellement en exercice » figurent parmi les signataires de cette lettre.


Un règlement du différend qui a besoin d’un second souffle… 

Pour ces derniers, « la décision des États-Unis intervient à un moment où le processus politique pour le règlement de ce différend a besoin d’un nouveau souffle, et les populations ont besoin de nouvelles perspectives ». Ils estiment que « l’autonomie est la seule voie pour mettre fin aux souffrances de la population vivant dans les camps de Tindouf en Algérie, assurer la réconciliation et parvenir à une paix et une stabilité permanentes dans une région stratégique, en en faisant un véritable vecteur de paix, de stabilité et de prospérité en Afrique, voire dans le monde ».


« Nous ne pouvons que nous féliciter de la décision des États-Unis de reconnaître l’initiative d’autonomie comme seule base d’une solution au différend régional sur le Sahara, car nous pensons qu’elle ouvre des perspectives concrètes pour orienter le processus politique de l’ONU vers une solution finale », se réjouissent les signataires de la lettre, qui se disent « convaincus que les États-Unis sous [la présidence de Joe Biden] continueront de faire avancer la question du Sahara vers une solution juste et pérenne grâce à leur soutien continu à l’Initiative marocaine d’autonomie ». Ceux-ci n’ont pas manqué de se féliciter « du Pacte trilatéral signé entre le Maroc, Israël et les Etats-Unis », estimant que ce pacte est de nature à renforcer les perspectives de paix au Moyen-Orient, conformément au rôle que le Maroc a joué historiquement pour faire avancer la paix dans la région.


Cette lettre sonne comme une réponse du Maroc et de ses alliés à la missive envoyée le 17 février dernier par un groupe bipartisan de 27 sénateurs américains, conduits par le lobbyiste en chef du Polisario à Washington, Jim Inhofe. Les signataires y exhortaient l’administration Biden à revenir sur la décision de l’ex-président Donald Trump de reconnaître la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk Newsroom