Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

ExécutifCe qu’il faut retenir de l’intervention d’El Otmani devant les députés

10.05.2021 à 21 H 02 • Mis à jour le 10.05.2021 à 21 H 02
Par
Le chef du gouvernement était présent ce lundi à la Chambre des représentants pour son oral du mois de mai. En voici l’essentiel

Sâadeddine El Othmani a évidemment ouvert son intervention en commentant l’affaire Brahim Ghali. « Nous ne pouvons que nous désoler de l’accueil par l’Espagne de Brahim Ghali, le Maroc tirera les conséquences convenables. L’incident est une nouvelle preuve de l’effondrement de la république imaginaire et de ceux qui la défendent », a-t-il tancé face aux députés, avant d’aborder par la suite les développements du conflit israélo-palestinien.


A ce sujet, le chef du gouvernement s’est montré plus agressif que son ministère de Affaires étrangères déclarant « suivre avec une vive colère les atteintes successives aux droits de l’Homme par les forces d’occupation israéliennes envers Jérusalem et les Jérusalémites et son attaque, lors de nuits de ramadan, de fidèles à la mosquée d’Al-Aqsa » ajoutant que « nous ne pouvons que refuser et dénoncer ces dépassements et ces atteintes à l’islamité de Jérusalem et de la mosquée d’Al-Aqsa et la volonté de les judaïser ».


CPU : 230 000 inscrits auprès de la DGI

El Otmani s’est longuement attardé sur l’avancement du chantier de la protection sociale, se félicitant de la généralisation de l’Assurance-maladie obligatoire (AMO) à plusieurs professions libérales : médecins, les sages-femmes, les kinésithérapeutes, les adouls, les guides touristiques et les huissiers de justice. Il a également promis que les traducteurs « pour lesquels le décret est en préparation », les chauffeurs de taxis, les architectes, les artistes, les médecins, les pharmaciens, les dentistes, les professions paramédicales, les artisans, les agriculteurs et les auto-entrepreneurs intégreront le service « avant fin 2021 ».


A propos de la contribution professionnelle unique (CPU) – qui concerne les contribuables soumis au régime du bénéfice forfaitaire -, le chef de l’Exécutif a indiqué que 230 000 personnes se sont déjà inscrites sur la plateforme de la direction générale des impôts (DGI) afin d’y rédiger leur déclaration fiscale. Ils pourront par la suite s’immatriculer auprès de la Caisse nationale de sécurité sociale afin de bénéficier de l’AMO.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk Newsroom