logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

Covid-19La tenue de l’assemblée annuelle FMI-Banque Mondiale au Maroc décalée pour 2023

31.01.2022 à 17 H 44 • Mis à jour le 31.01.2022 à 17 H 48
Par
Devant avoir lieu en octobre 2022 à Marrakech, l'Assemblée annuelle générale de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international aura finalement lieu à Washington. Le Maroc n'abritera l'évènement qu'en 2023. Les détails

Dans un communiqué diffusé ce 31 janvier, le groupe de la Banque mondiale (BM) et le Fonds monétaire international (FMI) annonce, qu’en concertation avec le Royaume du Maroc, l’assemblée annuelle générale prévue à Marrakech en octobre 2022 se tiendra finalement à Washington, aux États-unis, « en raison de l’incertitude persistante liée à la pandémie du Covid-19 ». Pour que le Maroc abrite l’évènement, il faudrait attendre l’édition suivante, ayant lieu en octobre 2023, fait-on savoir.


« L’assemblée annuelle se tient généralement deux années de suite aux sièges du Groupe de la Banque mondiale et du FMI à Washington, puis dans un autre pays membre la troisième année », peut-on lire. « L’assemblée annuelle rassemble des gouverneurs de banque centrale, des ministres chargés des finances et du développement, des cadres du secteur privé, des représentants de la société civile, des médias ainsi que des universitaires pour débattre de questions d’intérêt général telles que les perspectives économiques mondiales, la stabilité financière dans le monde, la lutte contre la pauvreté, la croissance économique inclusive et la création d’emplois, et le changement climatique, entre autres. On trouvera une liste complète des lieux des assemblées précédentes sur le site Internet de l’assemblée annuelle », précise le communiqué.


Pour rappel, toujours en raison de la pandémie du Covid-19, le même évènement avait été repoussé pour 2022, alors qu’il devait avoir lieu en 2021. À la ville ocre, les préparatifs allaient pourtant bon train : c’est le cabinet d’architecture Oualalou+Choi qui avait été désigné à l’origine pour concevoir le site, prenant la forme d’un village circulaire, où allait avoir lieu l’évènement, tandis que l’Agence Marocaine de Coopération Internationale (AMCI) avait été placée aux manettes de la réalisation du site en question. Comme nous le rapportions en juillet dernier, elle était à la recherche d’un prestataire.


Comme Le Desk le révélait  aussi, le site retenu pour l’organisation de cet important événement, qui accueillera pas moins de 14 000 participants pour un budget évalué à 100 millions de dirhams (MDH), a été conçu par le cabinet d’architecture Oualalou + Choi (auteur du village de la COP 22), sous forme circulaire et organisés en quatre grands quartiers (Atlas, Bahr, Gharb et Sahara), comprenant principalement des salles de conférences.


En charge de l’organisation, on retrouvait notamment l’agence Avant-Scène de Myriam Abikzer, tandis que c’est ESL AP Maroc (ex-ESL Agence Publics Maroc), filiale de la firme française de conseil stratégique ESL &  Network qui a été choisie comme assistant à maîtrise d’ouvrage (AMO) par l’ex-ministre des Finances Mohamed Benchaâboun pour établir le cahier des charges de la tenue des assemblées annuelles.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk Newsroom