S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

DiplomatieColonna au Maroc pour baliser une visite de Macron janvier prochain

16.12.2022 à 13 H 59 • Mis à jour le 16.12.2022 à 14 H 06 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
La venue à Rabat de la ministre française des Affaires étrangères a pour objectif d’aplanir les relations entre les deux pays en préparation de la visite prévue en janvier prochain du président Emmanuel Macron, les relations franco-marocaines ayant connu des tensions l'année passée

La cheffe de la diplomatie française, Catherine Colonna est arrivée au Maroc jeudi soir, pour une visite officielle de deux jours. Elle a été reçue ce vendredi sur les marches du siège du ministère des affaires étrangères par Nasser Bourita.


Par voie de communiqué, le Quai d'Orsay précisait en amont de sa visite que l'objectif de cet entretien bilatéral sera « d’évoquer toutes les dimensions du partenariat bilatéral exceptionnel entre le Maroc et la France, caractérisé notamment par l’étroitesse et la richesse des liens humains de part et d’autre de la Méditerranée ».


Les deux ministres devaient aborder également la question de la coopération économique entre les deux pays, « ainsi que les questions régionales et globales d’intérêt commun, notamment la guerre d’agression russe en Ukraine et ses conséquences, au premier rang desquelles l’insécurité alimentaire qui affecte particulièrement le continent africain ».


Le communiqué du Quai d’Orsay indiquait également que la ministre française recevra des représentants du monde des affaires au Maroc avant de se rendre au lycée français René Descartes de Rabat.



La visite de la cheffe de la diplomatie française à Rabat vise également surtout à préparer « une visite du président Emmanuel Macron prévue en janvier », selon des sources diplomatiques.


Les relations franco-marocaines ont connu des tensions l'année passée, notamment suite à l'affaire Pegasus, au dossier épineux des mineurs marocains non accompagnés présents sur le sol français, ainsi qu’aux restrictions imposées par la France dans l'octroi de visas aux citoyens marocains. Rabat reproche aussi à Paris sa position ambivalente sur la question du Sahara et son tropisme récent pour le voisin algérien avec qui le Maroc est en profonde crise.


Les contacts entre le Roi Mohammed VI et le président français ont repris dernièrement, dont le dernier en date à la suite du match France-Maroc comptant pour les demi-finales de la Coupe du monde de football au Qatar.


Sur le plan économique, la France est le premier partenaire économique du Maroc et le premier investisseur étranger, disposant de 35 % du stock total d’investissements directs étrangers dans le pays.


Sur le plan des échanges commerciaux, la France est le deuxième fournisseur commercial du Maroc et son deuxième client.

post - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk Newsroom