S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

CoopérationRHN: Voici la liste des accords signés entre le Maroc et le Portugal

12.05.2023 à 15 H 59 • Mis à jour le 12.05.2023 à 20 H 28 • Temps de lecture : 6 minutes
Par
Avec le Portugal, le Maroc a signé 12 accords ce vendredi, dans le cadre de la Réunion à haut niveau entre les deux pays. La liste complète

Mené par Aziz Akhannouch, une délégation de neuf ministres a accompagné ce vendredi au Portugal le chef du gouvernement pour la Réunion à haut niveau. En parallèle d'un forum économique, où la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a rencontré son homologue portugaise, les membres de l'exécutif ont signé une série d'accords scellant le partenariat entre les deux pays. Voici leur liste.


Entre Nasser Bourita et le chef de la diplomatie portugaise Jaoa Gomes Cravinho, pas moins de quatre textes ont été signés. Il s'agit, premièrement, d'un accord de coopération en matière de protection civile entre les deux pays. L'accord établit « le cadre juridique applicable en matière de protection civile qui comprend la protection des personnes, des biens contre les accidents graves et les catastrophes d’origine naturelle ou technologique et ce conformément aux lois en vigueur dans les deux pays », apprend-on.


Le second texte prend la forme d'un mémorandum d'entente sur la coopération dans le domaine juridique de la formation et de l’Administration de la justice. « Il définit les conditions de la coopération institutionnelle dans le domaine juridique, de la formation et de l’administration de la justice entre les deux ministères de Justice et ce à travers l’échange d’information sur la législation et la jurisprudence, l’échange d’expérience en la matière, la promotion de la coopération dans la formation des magistrats et des agents de police judiciaire », indiquent nos sources.


Le troisième texte est aussi un mémorandum d'entente. Il concerne « le développement et l'encouragement de l'habitat dans le monde rural. Il a pour objectif d’intensifier la coopération entre les deux pays dans le but de développer des partenariats dans le domaine du développement et de la promotion de l’habitat rural à travers l’échange d’expérience et d’information et assistance technique et sociale dans le domaine de l’aménagement du territoire ainsi que l’échange d’expérience dans le domaine du développement durable dans la construction et les énergies renouvelables », soulignent les éléments à notre disposition.


Enfin, le quatrième texte signé par Bourita et son homologue est un Programme d'application de l'Accord culturel et scientifique pour les années 2023-2024. « Ce Programme d’Application présente un cadre général de coopération entre les deux pays dans les domaines de la langue, de l’éducation, de la recherche scientifique et technologique, de la culture, de la communication, des sports et de la jeunesse », font savoir nos sources.


Présent parmi la délégation, Younes Sekkouri a signé un mémorandum d'entente au nom de la ministre de la Solidarité et de l'Insertion sociale et de la famille, Awatif Hayar, avec Ana Mendes Godinho, ministre portugaise du Travail, de la Solidarité et de la Sécurité sociale. « Les parties conviennent à travers ce MoU de développer leur coopération dans les domaines sociaux afin lutter contre la violence à l’égard des femmes, améliorer l’offre de services et de prise en charge dans les Etablissements de Protection Sociale (EPS), promouvoir les droits des enfants et des personnes en situation d’handicap », indique un document obtenu par Le Desk. 


La ministre Fatim-Zahra Ammor a signé deux textes. Le premier est un mémorandum d'entente dans le domaine de l'artisanat et de l'économie sociale, avec Ana Mendes Godinho. « Cet Accord a pour objectif d’établir un cadre juridique de coopération en matière d’artisanat et d’Economie sociale et solidaire à travers l’échange d’expérience et d’expertise dans le domaine de la formation professionnelle et le perfectionnement des artisans, l’encouragement de partenariat professionnel et l’échange de documentation », indique en somme le résumé de l'accord.


Ammor a aussi signé, avec cette fois-ci avec Antonio Costa Silva, ministre de l'Economie et de la Mer, un programme d'application dans le domaine du tourisme au titre des années 2023-2025. Le programme « a pour objectif de promouvoir la coopération entre les deux pays dans le domaine du tourisme à travers l’échange d’expertise, le savoir-faire en matière d’ingénierie touristique, les bonnes pratiques sur le tourisme durable et les expérience en matière de montage et d’opérationnalisation de dispositifs d’appui aux TPME, le développement de la formation et la qualification des ressources humaines œuvrant dans le secteur du tourisme ainsi que  le développement des actions de promotion conjointe dans les marchés lointains », souligne-t-on.


Abdellatif Miraoui a procédé quant à lui à la signature d'un Mémorandum d'entente dans le domaine de la recherche et du développement. Il a pour objet de « définir les modalités et les conditions d’une collaboration entre les Parties dans les domaines prioritaires et à fort potentiel de partenariat liés à l’enseignement supérieur, à la recherche scientifique et à l’innovation et ce à travers la promotion de la coopération académique et scientifique, le développement des échanges et la mobilité des étudiants, etc ».


Leila Benali, présente également, a apposé sa signature à un mémorandum d'entente dans le domaine de l'environnement et du développement durable. Le MoU « a pour objectif de développer la coopération bilatérale dans le domaine de l’environnement et du développement durable, la Gouvernance environnementale, la transition énergétique, l’assainissement liquide et dépollution industrielle etc, et ce à travers l’échange d’information et de visites, l’accueil réciproque des stagiaires ainsi que toute forme de coopération convenue par les deux Parties ».


Mehdi Bensaid, en tant que ministre de la jeunesse, a signé un mémorandum d'entente dans les domaines de la Jeunesse, des femmes et de la non-discrimination. Un texte dont l'objectif est « de développer la coopération dans les domaines de la jeunesse et de la femme à travers l’échange d’expertise et de bonne pratique, l’appui à la gouvernance des maisons de jeune, la promotion de l’entreprenariat féminin et l’atomisation économique et sociale des femmes ».


Le ministre délégué chargé de l'investissement, Mohcine Jazouli, a par ailleurs signé un projet de protocole d'accord avec le Secrétariat d’Etat au Commerce International et l’Investissement Etranger. Il a pour objet de « définir les orientations stratégiques, les secteurs prioritaires et les modalités de mise en œuvre de la collaboration entre les Parties concernées notamment en matière de promotion et de facilitation des investissements directs entre les deux pays dans les secteurs économiques ».


Enfin, le dernier texte signé est un projet de Protocole de Coopération dans le domaine portuaire entre l’Agence Nationale des Ports (ANP) et l’Association des Ports du Portugal (APP). Signé par Othmane Bahnini, ambassadeur du Maroc à Lisbonne, il a pour objet « la mise en place d’un cadre favorisant la promotion de la coopération entre l’APP et l’ANP pour asseoir un système d’échanges d’expérience et d’expertise et de bonnes pratique permettant aux Parties d’améliorer l’efficacité et l’efficience des prestations portuaires et promouvoir leurs places portuaires respectives ».

post - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par @soufianesbiti
Le Desk Newsroom