S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

RégionsCasablanca-Settat : les grandes lignes du PDR de 47,2 MMDH à l’horizon 2027

12.07.2023 à 00 H 30 • Mis à jour le 12.07.2023 à 00 H 30 • Temps de lecture : 3 minutes
Par
Ce programme de développement régional (PDR 2022-2027) qui comprend 51 programmes et projets structurants, nécessite une enveloppe budgétaire globale de 47,2 MMDH, dont 12,6 MMDH apportés par la région

Les grandes lignes du programme de développement Régional (PDR) 2022-2027, de la région Casablanca-Settat, ont été présentés, mardi sous le thème « Casablanca-Settat : Région accélératrice du développement territorial inclusif et durable sur les plans économique et humain ». Son élaboration aura coûté 8,6 millions de dirhams (MDH) pour un marché d'études confié en mars 2022 au cabinet Boston Consulting Group (BCG).


Une enveloppe globale de 47,2 MMDH

Ce programme, qui a été présenté à l'occasion d’une conférence tenue au siège du conseil de la région et présidé par Abdelatif Maâzouz, président du conseil de la région Casablanca-Settat, comprend 51 programmes et projets structurants nécessite une enveloppe budgétaire globale de 47,2 milliards de dirhams (MMDH), dont 12,6 MMDH apportés par la région.


Ce programme, qui a été adopté lors de la session ordinaire de juillet 2023, vise à améliorer l'attractivité économique et sociale de la vie locale, consolider le rôle de « locomotive de l'économie nationale » de la région Casablanca-Settat, développer une mobilité régionale accessible et durable, assurer les ressources en eau et veiller à l'adaptation et à la résilience environnementale.


Il s’agit également d’accélérer la transition et l’inclusion numériques des territoires de la Région, développer et promouvoir le « Casablanca hub international », développer le milieu rural et soutenir l’émergence d’une classe moyenne rurale, lever les freins au développement des très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) et de l'entrepreneuriat.


Ainsi, le PDR de la Région Casablanca-Settat 2022-2027 s’articule autour de 5 axes.


Le premier axe concerne le cadre de vie locale. Il comprend 20 programmes et 3 projets pour un budget global de 9 milliards de dirhams, dont l’alimentation en eau potable en milieu rural, le raccordement au réseau public d’assainissement liquide en milieu urbain et centres ruraux, un programme de mise à niveau des centres émergents, le développement de l'éco-tourisme et du tourisme au niveau des barrages, et un programme régional de création des écoles communautaires en milieu rural incluant l'offre du transport scolaire, entres autres.


Une desserte ferroviaire métropolitaine et intrarégionale

Le deuxième axe concerne la mobilité régionale. Il nécessite 18,2 milliards de dirhams pour le développement de la desserte ferroviaire métropolitaine et intrarégionale, le développement d'axes routiers régionaux structurants, le programme de réalisation de routes rurales et la création d'une centrale de mobilité régionale.


Le troisième axe, lié à la locomotive de l'économie nationale, comprend 6 programmes et 4 projets pour un budget global de 4,7 milliards de dirhams pour la création d'une foncière régionale et développement de zones d'activités de proximité, l’appui au programme de réhabilitation de zones industrielles, le Centre de congrès et d'exposition de Casablanca (site OFEC), l’appui à la construction d'une plateforme de produits alimentaires, le programme de développement de la Recherche et l'Innovation en partenariat avec les Universités, la création d'une plateforme d'étude et de connaissance du territoire, le programme de réhabilitation et valorisation des lieux de patrimoine, le programme de développement de Festivals et de divertissement, la construction et aménagement de la cité des services régionaux (site CICEC) et la création de complexes sportifs et de formation dans la région Casablanca-Settat.


Un palais des congrès et un parc d’expositions

Pour le quatrième axe, Hub International, il a été doté d’une enveloppe budgétaire de 1,7 milliard de dirhams pour le développement d'un palais des congrès et d'un parc des expositions, un programme de soutien au développement de CFC à travers la mise en place d'un dispositif de communication et un programme de soutien au développement de CFC pour la création de l'African Finance Institute.


Le cinquième axe concerne l’adaptation et la résilience environnementale. Il est composé de 8 programmes et 3 projets pour un budget global de 13,6 milliards de dirhams, dont une unité de tri et de valorisation des déchets ménagers de Casablanca et réhabilitation de l’ancienne décharge, un programme d'appui à la valorisation et à la réutilisation des déchets ménagers, un programme régional de réutilisation des eaux usées, un programme d'éclairage public durable, et la réalisation d'ouvrages d'adduction d'eau entre barrage de garde de Sebou et barrage Sidi Mohamed Ben Abdellah, entres autres.


Plus de détails concernant l'élaboration des actuels PDR : Les millions des Plans de développement régionaux (PDR) pour les cabinets de conseil 

post - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk Newsroom