S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

RésultatsA fin juin 2023, OCP réalise un chiffre d’affaires de 37,5 MMDH

26.09.2023 à 23 H 19 • Mis à jour le 27.09.2023 à 11 H 00 • Temps de lecture : 4 minutes
Par
OCP
Le groupe phosphater a annoncé cette semaine la réalisation résultat net de 3,4 MMDH et d'un chiffre d'affaires de 37,5 milliards de dirhams, à fin juin 2023. Des résultats en baisse par rapport aux 56 MMDH réalisés l'année précédente. Les détails

Ce mercredi, le groupe OCP publiera ses résultats pour le deuxième trimestre et le premier semestre 2023. Il en ressort, pour le premier semestre de cette année, un chiffre d'affaires fixé à 37,5 milliards de dirhams (MMDH), contre près 56 MMDH réalisés durant le premier semestre 2022.


Par ailleurs, selon la publication faite par OCP, l'EBITDA s'est élevé à 7,6 MMDH, contre le chiffre de 28 MMDH une année plus tôt. Les dépenses d'investissements ont par ailleurs totalité 12 MMDH, comparées aux 7,8 MMDH réalisés au cours de la même période en 2022. Le résultat net se fixe quant. lui à 3,4 MMDH.


Commentant ses résultats publiés à fin juin 2022, OCP relève que naviguant des conditions moins favorables au cours du premier semestre de 2023, le groupe a enregistré une hausse de ses volumes d'exportation d'engrais phosphatés et a réalisé des progrès substantiels dans ses programmes d'investissement qui visent à accroitre la capacité de production et à promouvoir ses initiatives englobant les projets liés à l'eau et l'énergie solaire. 


La communication ajoute que « les variations de nos indicateurs financiers sur la période ont été impactés par plusieurs facteurs, dont principalement la basse significative des prix après des conditions exceptionnelles en 2022 ». On souligne par ailleurs qu'en outre, « les achats différés de certains clients en vue de bénéficier des conditions tarifaires plus avantageuses, ont particulièrement affecté les ventes de roche et d'acide ».


« Nous notons courant le troisième trimestre, une amélioration des prix conjugués à une demande croissante, entraînant une reprise séquentielle de la performance d'OCP par rapport au deuxième trimestre », relève-t-on.


Le management ajoute de plus « qu'au cours du premier semestre de 2023, la réduction des prix par rapport aux niveaux records de 2022 a encouragé une reprise modérée de la demande, marquée par des reports d'achats - un phénomène couramment observé à la suite de périodes de hausses de prix substantielle ».


Dans ce que le groupe communiquera ce mercredi à la presse, on retient qu'OCP affirme que certains de ses clients ont épuisé les stockes accumulés en 2021 et 2022, tandis que d'autres ont ajusté leurs applications à la baisse en réponse à la réduction de subventions gouvernementales. La fermeture de certaines unités en Europe en 2022 a également pesé sur la demande d'acide, fait savoir la même source.

Les prix des engrais phosphatés en baisse

Pour ce qui concerne les engrais phosphatés, on note qu'ils ont enregistré une baisse au cours du premier semestre de 2023, en raison de retards d'approvisionnement, notamment au Brésil, où les agriculteurs prévoient de nouvelles réductions de prix.


Le phénomène a été aggravé par les fluctuations monétaires dans certaines régions, peut-on lire. La communication indique aussi que les coûts des intrants, tels que le souffre et l'ammoniac, ont également connu une baisse au cours de la même période.


Toujours au sujet des engrais phosphatés, on révèle que leur chiffre d'affaires a enregistré une baisse de 27 % par rapport à la même période de semestre, durant l'année dernière. La baisse a été compensée par la hausse des volumes de vente, soutenue par l'amélioration de la demande d'une année sur l'autre.


Pour la roche, son chiffre d'affaires a baissé de 38 %, alors que le chiffre d'affaires de l'acide phosphorique a reculé de 61 % par rapport à la même période de l'année précédente.


Une trésorerie fixée à 16,1 MMDH à fin juin

Les résultats publiés ce mercredi précisent par ailleurs qu'à fin juin 2023, la trésorerie du groupe OCP, et ses équivalents, s'est élevée à 16,1 MMDH. La dette financière nette a atteint 61,1 MMDH, avec un ratio de levier financier de 2,09x, qui se compare à 1,02x, affiché à fin décembre 2022.


Dans la communication autour de ses résultats, le groupe OCP revient sur le séisme du 8 septembre ayant frappé le Maroc. On signale qu'aucun collaborateur du groupe phosphatier n'a été blessé et que les opérations de OCP n'ont pas été perturbées.


On se félicite par ailleurs des deux décisions de la justice américaine (première et deuxième) au sujet des droits compensateurs, dans le cadre l'affaire Mosaic, affirme poursuivre sa collaboration avec le Département du commerce américain et le Centre du commerce international en vue de la réévaluation desdits droits compensateurs sur la base de la décision de la Cour.


Enfin, toujours s'agissant des derniers développements récents, OCP déclare qu'en mai 2023, le groupe a atteint une étape majeure en finalisant la première des trois nouvelles lignes de production d'engrais phosphatés. Une fois pleinement opérationnelles, chacune de ces nouvelles lignes ajoutera une capacité supplémentaire d'un million de tonnes de phosphates, renforçant davantage la position du groupe sur le marché.


post - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par @soufianesbiti
Le Desk Newsroom