S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

AfriqueMarche Verte: le Maroc atlantique, thème géostratégique du discours royal

06.11.2023 à 20 H 43 • Mis à jour le 07.11.2023 à 10 H 12 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
Prononcé ce lundi soir, le discours du roi Mohammed VI à l'occasion de la commémoration de la Marche verte s'est attardé sur l'initiative du groupe des Etats africains atlantiques et des leviers de développement. Les détails

Le discours donné ce lundi, à l'occasion du 48ème anniversaire de la commémoration de la Marche verte, a été l'occasion pour le roi Mohammed VI de souligner le développement de la côte atlantique du Royaume, prenant en compte ses ressources naturelles comme ses infrastructures portuaires.


« Si, par sa façade méditerranéenne, le Maroc est solidement arrimé à l'Europe, son versant atlantique lui ouvre, quant à lui, un accès complet sur l'Afrique et une fenêtre sur l'espace américain. C’est la raison pour laquelle Nous sommes déterminé à entreprendre une mise à niveau nationale du littoral, incluant la façade atlantique du Sahara marocain », a affirmé le Roi dans son Discours.


« Nous sommes également attaché à ce que cet espace géopolitique fasse l’objet d’une structuration de portée africaine », a souligné le Souverain, formant le Souhait que la façade atlantique devienne un haut lieu de communion humaine, un pôle d’intégration économique et un foyer de rayonnement continental et international.


A cet effet, le Roi s’est dit résolu à doter les Provinces du Sud du Royaume des services et des infrastructures indispensables à leur développement économique, et à veiller à ce que les projets d’envergure qui y sont lancés soient menés à bonne fin.


« Nous nous attachons à mettre à disposition les moyens de transport et les stations logistiques nécessaires. Cela inclut aussi de réfléchir à la constitution d’une flotte nationale de marine marchande, forte et compétitive », a affirmé le Roi.


Le Souverain a dans ce sens mis l’accent sur l’impératif de poursuivre l’établissement d’une économie maritime pour consolider le développement de toute la région et en faire bénéficier les populations locales, afin de mieux accompagner l’essor économique et l’extension urbaine des métropoles du Sahara.


Cette économie intégrée doit reposer sur l’investissement continu dans les filières de la pêche maritime, le dessalement de l’eau de mer à des fins agricoles, l’encouragement de l’économie bleue et le soutien aux énergies renouvelables, en plus de la prospection poussée des ressources naturelles offshore, a fait observer le Roi.


Le Souverain a, de même, appelé dans ce cadre à l’adoption d’une stratégie dédiée au tourisme atlantique, dont la vocation serait de mettre en valeur les nombreuses potentialités de la région et, ainsi, de la consacrer comme une véritable destination pour la pratique du tourisme balnéaire et saharien.


Le Maroc a conscience des défis rencontrés par les pays africains et atlantiques, a-t-il rappelé. Le souverain a également abordé le projet d'offrir un cadre légal aux états africains atlantique.


A l'instar de l'année précédente, le monarque a aussi fait mention dans son discours du gazoduc Nigeria-Maroc, comme levier de développement pour ces zones.


« C’est pourquoi nous proposons de lancer une initiative au niveau international, visant à permettre aux pays du Sahel d’accéder à l’océan Atlantique », annonce le roi, pour préciser que « le Maroc est prêt à mettre ses infrastructures routières, portuaires et ferroviaires à la disposition de ces pays frères. Nous pensons que cette initiative constituera une transformation fondamentale de son économie et de toute la région ».

post - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk Newsroom