S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

IndustrieSNEP inaugure l’extension de ses unités industrielles, 600 MDH investis

06.12.2023 à 13 H 21 • Mis à jour le 07.12.2023 à 11 H 50 • Temps de lecture : 4 minutes
Par
La Société nationale d'électrolyse et de pétrochimie (SNEP) a inauguré ce mercredi 6 décembre ses nouvelles unités de production à Mahammadia. Ce plan d'extension, représentant un investissement de 600 millions de dirhams, a pour objectif d'accroître la capacité de production du PVC et du Compound PVC tout en intégrant une démarche de digitalisation des processus au sein de l'entreprise. Les détails

La Société nationale d'électrolyse et de pétrochimie (SNEP), une filiale de Ynna Holding, a officiellement inauguré ses nouvelles unités de production à Mohammadia le mercredi 6 décembre, à l'occasion du 50e anniversaire de la société. Cette extension, représentant un investissement total de 600 millions de dirhams, vise à renforcer la rentabilité et la capacité à créer de la valeur, selon Fayçal El Kadiri, directeur général de la SNEP, qui s'est exprimé lors de la cérémonie d'inauguration.


Ce plan d'extension vise à accroître les capacités de production du polychlorure de vinyle (PVC) et à améliorer l'efficacité opérationnelle et la compétitivité de la société sur cet élément. Il ambitionne également de doubler les capacités de production des Compound PVC (PVC sous une forme composée) et d'élargir la gamme de produits proposés par la société.


Booster les capacités de production

Plus concrètement, cette extension concerne quatre unités, à savoir l'unité PVC dédiée à la production de résine PVC, l'unité MVC consacrée à la production du monomère chlorure de vinyle, l'unité Compound PVC, ainsi que les unités utilités, notamment l'eau déminéralisée (EDA), les tours de refroidissement, l'unité de production, de stockage et d'évaporation de l'azote, et l'unité de stockage et d'évaporation d'oxygène. Elle permettra d'augmenter les capacités annuelles de production de résine PVC (produit 100 % recyclable) à 90 000 tonnes et de compound PVC à 25 000 tonnes, tout en créant plus de 450 emplois permanents.


Ces unités ont été établies en partenariat avec l’entreprise allemande Thyssenkrupp, fondée en 1999 à la suite de la fusion de Friedrich Krupp AG Hoesch-Krupp et Thyssen AG. Il s’agit du plus grand conglomérat industriel en Allemagne, couvrant plusieurs domaines, notamment l'ingénierie, la sidérurgie, l'automobile, l'aérospatiale, la chimie et la technologie.


Extension industrielle de SNEP . Illustration: Mohamed Mhannaoui & Ezzoubair Elharchaoui/ Le Desk


Elles ont également été conçues en partenariat avec l’allemand Vinnolit, une entreprise chimique spécialisée dans la production de PVC et de produits chimiques associés. Elle est l'un des principaux producteurs européens de résines PVC.


Ryad Mezzour, ministre de l'Industrie et du Commerce, a souligné dans un message transmis pour l'occasion, que « cet investissement qui vise à accroître la capacité nationale de production de résine PVC et de compound PVC s'aligne parfaitement avec les orientations stratégiques du gouvernement, sous la conduite du roi Mohammed VI, visant à renforcer la souveraineté industrielle du Royaume ». Il a ajouté que ce projet permettra à l'entreprise de répondre à la demande croissante de ses clients, de s'ouvrir aux opportunités internationales et de créer plus d'opportunités d'emploi.


Pour le directeur général de la SNEP, cette extension marque « une étape majeure dans l'évolution de l'entreprise », renforçant son engagement envers la souveraineté industrielle nationale, le Made in Morocco et l'excellence opérationnelle. Il a également souligné que cet investissement « ouvre des perspectives pour la diversification de la gamme de produits et l'expansion des parts de marché au niveau local et international, créant ainsi des opportunités stratégiques pour le développement futur de la SNEP ».


Digitalisation des process

Dans le cadre de cette expansion, la SNEP prévoit également de digitaliser davantage ses process. Cela implique l'intégration d'un système numérique de contrôle de pointe, DCS (Distributed Control System) conçu par Honeywell, pour une automatisation généralisée et avancée des différentes unités, ainsi qu'une sécurité intrinsèque des processus, une gestion des procédés industriels et une surveillance en temps réel.


La SNEP s'appuie également sur un système Intranet collaboratif, favorisant un leadership agile et une meilleure flexibilité organisationnelle, et constituant aussi une plateforme de formation continue pour le personnel de la société.


SNEP en chiffres. Mhannaoui & Ezzoubair Elharchaoui/ Le Desk


Parallèlement, la SNEP a mis en place un nouveau système de gestion intégré de type ERP - SAP (Enterprise Resource Planning), qui, combiné au DCS, assure l'optimisation des ressources, l'amélioration de l'efficacité opérationnelle et, par conséquent, la compétitivité dans un environnement en constante évolution.


Respect de l’environnement

En matière de respect de l'environnement, la SNEP, triple certifiée ISO 9001 (Qualité), 14001 (Environnement) et 45001 (Santé et Sécurité au Travail), s'engage activement en faveur du développement durable. L'entreprise a investi de manière significative dans des installations dotées de technologies vertes, favorisant la récupération d'énergie et la consommation d'hydrogène vert, produit en interne. Cela améliore son efficacité énergétique et réduit sa dépendance aux énergies fossiles. De plus, l'ensemble du complexe industriel de la SNEP est alimenté à 98 % par une source éolienne, contribuant ainsi à une réduction significative de son empreinte carbone.


Outre l'aspect environnemental et le développement durable, la SNEP s'engage également à renforcer la sécurité de ses travailleurs dans une approche intégrale au management de la sécurité. La société se concentre ainsi sur le renforcement des moyens de prévention et d'intervention, ainsi que des moyens organisationnels et humains.


Rappelons que la SNEP offre une gamme de produits diversifiée indispensable à plusieurs secteurs industriels, qui accompagne chaque individu dans son quotidien. En effet, les produits vinyliques (PVC et Compound PVC) sont utilisés dans les secteurs d’activité à fort potentiel tels que le BTP, l’irrigation, l’adduction d’eau potable, mais également le transfert d’énergie et l’automobile.


Les produits d’électrolyse (la soude, le chlore, l’eau de javel, l’acide chlorhydrique), quant à eux, sont utilisés dans l’industrie agroalimentaire, minière, le textile, la détergence et le traitement de l’eau.

post - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk Newsroom