S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

AgritechProjet d’Akwa Ibom au Nigeria : OCP Africa cible quatre domaines d’investissement

14.01.2024 à 21 H 14 • Mis à jour le 14.01.2024 à 21 H 14 • Temps de lecture : 4 minutes
Par
Une délégation d’OCP Africa s’est réunie ce week-end avec le gouverneur de l’Etat nigérian d’Akwa Ibom et le président de l'Autorité souveraine d'investissement du Nigeria (NSIA). Quatre domaines d’investissement cibles ont été passés en revue dans la production d’ammoniac, le raffinage de l’huile de coco et le blending d’engrais

Une réunion s’est tenue ce week-end à Uyo dans l’Etat nigerian d’Akwa Ibom entre le gouverneur de l'État, le pasteur Umo Eno, la Nigeria Sovereign Investment Authority (NSIA) et une délégation d’OCP Africa, ciblant quatre domaines d'investissement clés prévus dans le cadre du projet industriel tripartite en cours depuis 2018 et chiffré à 1,3 milliard de dollars et dont le démarrage effectif est prévu pour 2025.


Étaient présents à la réunion,le directeur des Opérations d'OCP Africa, Mohamed hettiti, Caleb Usoh, directeur de cabinet du PDG d'OCP Africa, Oluwatoba Asana, Country Manager (Nigeria), Mostafa Bouita, vice-président du développement industriel, KESSAB Abdeljallil Kessab, directeur des projets industriels, Donald Madukwe, responsable de l'agronomie (Afrique), et Ishioma Ishie, Community Manager, OCP Africa (Nigeria).


En avril dernier, la NSIA faisait le point sur l’état d’avancement de ce projet, précisant notamment qu’avec son partenaire marocain, ils ont « réalisé des progrès significatifs dans le développement des deux usines de production d'ammoniac (750 000 tonnes) et de phosphate de di-ammonium de 1,5 MMT qui doivent être implémentées dans l'État d'Akwa Ibom ».


L'accord d'approvisionnement et d'agrégation de gaz était alors en cours de finalisation avec les parties concernées et le financement, en grande partie en place pour assurer la livraison du projet.


Le PDG du fonds souverain nigerian (NSIA), Aminu Umar-Sadiq, a déclaré que l'essence de la réunion était de discuter de trois domaines d'investissement clés qu'il a répertoriés, notamment la production d'ammoniac et l'usine de phosphate d'ammoniac, la raffinerie de noix de coco et l'agriculture verte.


Une réunion stratégique

« Nous sommes venus rendre visite au gouverneur avec nos partenaires d’OCP Africa pour discuter de trois domaines d'investissement, le premier concerne la production d'ammoniac et l'usine de phosphate d'ammoniac », a déclaré Umar-Sadiq, cité dans la presse nigériane.


Ce dernier a ajouté que le second volet de ce partenariat concerne une raffinerie de noix de coco située dans l’État d’Akwa Ibom. « NSIA et OCP souhaitent apporter leur expertise financière et agricole pour valoriser la raffinerie de noix de coco et intégrer en amont la production de noix de coco dans l'État », a-t-il précisé.


« Le troisième domaine de collaboration est qu'il existe des serres pour lesquelles OCP dispose d'une vaste expertise et de capitaux pour les utiliser efficacement », a poursuivi le responsable.


Enfin, le quatrième volet consiste à mettre sur pied une usine de blending d'engrais dans l'État d'Akwa Ibom.


Umar-Sadiq a déclaré que la NSIA et l'OCP ont mené conjointement au cours des six dernières années un programme appelé « Initiative présidentielle sur les engrais » dans le cadre duquel le Nigeria a importé des engrais phosphatés de l'OCP, ajoutant qu'il s'agit d'une tentative de commencer réellement à produire du phosphate d'ammoniac localement dans le pays.


La réunion stratégique, qui a été tenue à la demande du gouvernement de l'Etat d'Akwa Ibom entre ce dernier, l'équipe OCP Africa Nigeria et la NSIA, avait comme objectif de discuter de l'avancement des projets industriels en cours et de renforcer la collaboration dans le domaine de l'agriculture, rapporte pour sa part l’agence MAP.


Lors de cette réunion, les parties ont échangé des informations sur l'avancement du projet industriel en cours dans l'Etat d'Akwa Ibom, ajoutant que des progrès significatifs ont été réalisés.


Toutes les parties se sont engagées à continuer à travailler ensemble pour assurer la réalisation réussie de ce projet d'envergure.


Par la même occasion, « une attention particulière a été accordée au développement de la filière agricole, en mettant l'accent sur la chaîne de valeur de l'huile de coco », rapporte la MAP.


Les parties ont discuté des mesures nécessaires pour mettre en place une chaîne de valeur complète, de la production et de la transformation à la commercialisation.


Des initiatives telles que la formation des agriculteurs locaux, l'accès aux intrants agricoles de qualité et le renforcement des capacités techniques ont été identifiées comme des éléments clés pour assurer le succès de cette initiative.


Les participants ont aussi exprimé leur volonté de renforcer davantage leur collaboration à l'avenir, soulignant l'importance de développer des partenariats stratégiques solides pour stimuler la croissance économique durable et créer des opportunités d'emploi dans la région.


Les parties ont convenu d'explorer d'autres domaines de coopération potentiels, tels que la recherche et le développement, les infrastructures agricoles et la promotion de l'entrepreneuriat agricole, afin de maximiser les avantages mutuels.


La réunion s'est conclue sur une note positive, avec l'engagement ferme de toutes les parties à poursuivre leur collaboration étroite et à concrétiser les opportunités de développement économique et social offertes par les projets industriels en cours et la collaboration dans le domaine de l'agriculture.


Rappelons que le Groupe OCP a inauguré en octobre 2022 sa première usine ultramoderne de blending d'engrais sur le continent, dans le nord du Nigeria.


S'étendant sur un terrain de 10 hectares, cette installation abrite une unité de blending d'une capacité de production de 120 tonnes par heure, une unité de stockage de 25 000 tonnes, un centre de formation moderne dédié aux différents partenaires, un laboratoire équipé des dernières technologies d'analyses pour assurer le contrôle de la qualité des produits et l'analyse et caractérisation des sols, ainsi qu'une ferme modèle pour la réalisation des essais agronomiques et la formation des fermiers.

post - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk Newsroom