S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

EngraisRésultats 2023: OCP enregistre un CA de 91,2 MMDH, les volumes d’exportation en augmentation

27.03.2024 à 20 H 26 • Mis à jour le 27.03.2024 à 20 H 26 • Temps de lecture : 5 minutes
Par
Le groupe OCP annonce ce 28 mars ses résultats à fin décembre 2023, faisant état d'un chiffre d'affaires en baisse et qui s'établit à 91,2 milliards de dirhams. Pour Mostafa Terrab, le groupe affiche une performance solide, malgré des conditions de marché marquées par une baisse significative des prix des produits phosphatés par rapport aux niveaux exceptionnels de 2022

Ce 28 mars, le groupe OCP publie ses résultats à fin décembre 2023. Il en ressort un chiffre d'affaires qui s'établit à 91,2 milliards de dirhams (MMDH), en baisse par rapport à l'année précédente (114,5 MMDH), tout en enregistrant un rebond significatif observé au second semestre. La marge brute a atteint 50,53 MMDH, en baisse par rapport à 2022. Même chose pour l'EBITDA qui s'est établi à 29,39 MMDH, générant une marge d'EBITDA de 32 %. S'agissant des dépenses d'investissements, et en raison du…


La communication du groupe OCP indique que la forte baisse des prix constatée au premier semestre 2023, consécutive aux niveaux exceptionnels enregistrés en 2022, s'est progressivement atténue au cours du troisième et quatrième trimestre. On ajoute que cette amélioration peut être attribuée à plusieurs facteurs, notamment la réduction des exportations chinoises combinée à une hausse graduelle de la demande dans des zones agricoles telles que les Etats-Unis, l'Europe et le Brésil. Il est ajouté que ces régions ont été impactées par des niveaux de stocks bas et des conditions économiques favorables pour les agriculteurs. En outre, dès juillet, le coût des matières premières, notamment celui de l'ammoniac, a connu une forte hausse en raison de pannes imprévues impactant certains producteurs et d'une augmentation significative des prix du gaz en Europe, exerçant ainsi une pression à la hausse sur les prix des engrais.


OCP précise que malgré une baisse notable des prix à l'exportation des engrais, le chiffre d'affaires de ce segment n'a enregistré qu'une diminution de 18 % par rapport aux niveaux de 2022 en monnaie locale. Cette réduction a été quelque peu atténue par l'augmentation des volumes d'exportation, soutenue par une demande mondiale croissante dans certaines régions, notamment en Amérique du sud et en Europe.


Pour ce qui concerne le chiffre d'affaires de la roche et de l'acide phosphorique, ils ont enregistré des baisses respectives de 18 % et 40 % par rapport à l'année précédente en monnaie locale, sous l'effet de la normalisation des prix en 2023.


Cette tendance a été partiellement compensée par une augmentation des volumes d'exportation au second semestre de l'année, par exemple en Inde, pour répondre à la demande croissante constatée au troisième et quatrième trimestres. Enfin, l'endettement financier net s'est élevé à 68,2 MMDH avec un ratio de lever financier de 2,32x au 31 décembre 2023, qui se comare à 1,02x, affiché à fin décembre 2023.


En guise de faits marquants pour l'année 2023, le groupe OCP relève trois éléments : la gestion de l'eau, où le groupe a avancé dans la construction d'un pipelien d'eau entre Jorf Lasfar et Khouribga, en plus d'avoir réussi à mettre en service deux nouvelles usines de dessalement. On signale que le site chimique de Jorf Lasfar est désormais autosuffisant en eau non conventionnelle, ce qui a permis de commencer à approvisionner en eau potable les villes voisines de Safi et El Jadida, respectivement en août et novembre 2023.


Le second point l'expansion de la production d'engrais. Le site chimique de Jorf Lasfar a démarré les opérations sur les deux premières lignes de production d'engrais TSP en mai et décembre 2023, et la troisième ligne devrait être opérationnelle d'ici la fin du premier trimestre 2024. Le troisième point a lien avec le financement. OCP indique sque suite aux émissions inaugurales d'obligations subordonnées perpétuelles en 2016 et 2018, le groupe a lancé en novembre 2023 sa troisième émission similaire pour un montant de 5 milliards de dirhams. L'émission d'obligations perpétuelles est traitée comme un composant intégral des capitaux propres conformément aux normes comptables internationales. Cette démarche stratégique vise à renforcer la structure financière du groupe, soutenant ses efforts de transformation tout en consolidant ses indicateurs.


Le groupe affirme également qu'au cours du quatrième trimestre de 2023, la Société financière internationale (IFC), entité membre du groupe de la Banque mondiale, a accordé un prêt de 100 millions d'euros à OCP. Le financement est destiné au développement de quatre centrales solaires, qui serviront à alimenter les opérations industrielles du groupe. Par conséquent, cette initiative devrait réduire considérablement l'empreinte carbone du groupe tout en renforçant sa capacité à produire des engrais verts.


Renforcer la flexibilité industrielle du groupe OCP

Pour Mostafa Terrab, président-directeur général du groupe OCP, « les résultats du quatrième trimestre ont contribué à une performance solide pour l'ensemble de l'année, malgré des conditions de marché marquées par une baisse significative des prix des produits phosphatés par rapport aux niveaux exceptionnels de 2022. Cette transition vers des niveaux de prix plus normaux a stimulé la demande dans les principales régions importatrices au second semestre 2023, ce qui s'est traduit par une augmentation du chiffre d'affaires de 43 % par rapport au premier semestre de 2023, et une multiplication par près de trois de l'EBITDA ».


Mostafa Terrab ajoute que « les engrais ont représenté 66 % du chiffre d'affaires total d'OCP en 2023, marquant une augmentation substantielle des volumes de TSP par rapport à l'année précédente. Ce dernier a contribué à hauteur de 15 % des ventes d'engrais, contre 11 % en 2022, ce qui en fait une part significative de notre offre supplémentaire en 2023. Ce produit a suscité une demande croissante, notamment au Brésil et dans d'autres régions d'Amérique du sud et d'Afrique, grâce à son efficacité dans l'optimisation de l'application des engrais sur divers types de sols ».


Pour 2023, Mostafa Terrab rappelle que « le groupe OCP a poursuivi le déploiement de la deuxième phase de son programme d'investissement. L'objectif de ce programme est de renforcer l'avantage concurentiel du groupe en misant sur l'innovation continue des produits, l'expansion des capacités et l'amélioration de son efficacité opérationnelle. Cela comprend le renforcement de la flexibilité industrielle d'OCP, les investissements dans l'énergie solaire, la gestion de l'eau et la production d'ammoniac vert ».


Enfin, le PDG conclut que « la capacité d'OCP à satisfaire la demande en livrant des volumes importants en temps réel nous a permis de surmonter efficacement les défis rencontrés en 2023 et d'adapter notre offre à la reprise de la demande mondiale. Notre performance solide est le fruit des avantages stratégiques qui ont guidé la trajectoire du groupe depuis plus de 15 ans, notamment notre flexibilité opérationnelle, notre agilité commerciale et notre position de leader en termes de maîtrise des coûts ».

post - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par @soufianesbiti
Le Desk Newsroom