Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres

Le bloc notes de la rédaction

Expo

« Face à Picasso », 100 œuvres originales du maître au MMVI de Rabat

15.05.2017 à 15 H 29 • Mis à jour le 15.05.2017 à 15 H 29
Par et
Après Giacometti et César, c’est au tour de l’inclassable Pablo Picasso de s’inviter aux cimaises et venelles du MMVI, avec, en bonus et pas des moindres, une centaine d’œuvres originales dépeignant l’œuvre, mais, en filigrane, la vie de cet inégalable artiste-peintre

Les événements se suivent et ne se ressemblent pas au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain de Rabat (MMVI). Dernier en date et pas n’importe lequel : La toute première exposition marocaine consacrée au maître du XXe siècle, Pablo Picasso, révélée, lundi, en avant-première aux médias.


Après Giacometti et César, c’est au tour de l’inclassable Pablo Picasso de s’inviter aux cimaises et venelles du MMVI, avec, en bonus et pas des moindres, une centaine d’œuvres originales dépeignant l’œuvre, mais, en filigrane, la vie de cet inégalable artiste-peintre, allant de La Fillette aux pieds nus (1895), à Le Jeune Peintre (1972), en passant par La Femme aux mains jointes (1907), La Lecture (1932), La Femme assise au chapeau (1939), La Cuisine (1948) ou encore La Femme enceinte (1959).


Ventilée en 11 sections explorant chacune un pan du génie de Picasso, l’exposition (17 mai-31 juillet) se veut, foncièrement, un périple à la fois chronologique et thématique qui condense, avec une savante pondération, le meilleur de Picasso, entre peintures, sculptures, dessins, gravures, céramiques, estampes et photographies.


Aux allures de rétrospectives et aux relents biographiques, cette exposition, où s’enchevêtrent classicisme, surréalisme, abstrait, réel, surréel et cubisme, entre autres, explore, séquentiellement, les périodes de la vie de Picasso ainsi que les techniques et matériaux qu’il affectionnait.


Lors d’une conférence de presse liminaire, le président de la Fondation Nationale des Musées, Mehdi Qotbi a précisé qu’avec cette exposition « exceptionnelle », organisée sous le Haut patronage du roi Mohammed VI, du roi Felipe VI d’Espagne et du Président de la République Française, le mot « événement » prend toute sa dimension, le MMVI vivant un véritable moment d’histoire en accueillant l’artiste-peintre le plus célèbre du XXe siècle.


Agrégeant ce qui a de pur dans l’œuvre picassienne, Face à Picasso constitue un panorama des techniques et styles que Picasso s’appropriait, à travers la question du « modèle », qu’il a constamment explorée et revisitée tout au long de sa vie, a-t-il fait valoir.


C’est une exposition pluridisciplinaire qui, en faisant dialoguer peintures, sculptures et gravures, donne, somme toute, un aperçu complet de tout ce que Picasso a pu créer tout au long de sa vie, a déclaré à la MAP, la Commissaire de cette exposition, Coline Zellal.


Même avec une physionomie chrono-thématique, cette exposition revient sur tous les domaines de création de Pablo Picasso, son entourage et l’ensemble de sa vie. Le long des 11 sections aménagées pour l’occasion, ce sont autant de petites expositions sur ce que Picasso a créé, a enchainé Zellal, également conservatrice du patrimoine au Musée national de Picasso de Paris.


Selon elle, Face à Picasso est aussi un voyage dans la notion de « modèle picassien », des années de jeunesse jusqu’à ses derniers autoportraits. Si les portraits de famille et des proches hantent les premières œuvres de l’artiste, sa jeunesse exhale un vif intérêt pour le traitement de la figure humaine, a-t-elle étayé.


« C’est un événement majeur. C’est la première fois au Maroc, au Maghreb et quasiment en Afrique qu’il y a une exposition de cette importance, montrant toute la diversité du chef d’œuvre de Picasso », s’est réjoui à son tour le président du Musée Picasso à Paris, Laurent Le Bon.


Ce sont plus de 100 œuvres montrant toute la diversité des matériaux et des techniques que Picasso utilisait qui agrémente cette exposition « centrée autour du modèle », a-t-il poursuivi.


« Contrairement à ce qu’on peut trouver ailleurs, le visiteur aura la chance de voir in situ une collection 100 % authentique de l’œuvre de Picasso et c’est ce qui fait la particularité de cet événement inédit au Maroc », a-t-il souligné.


Cette exposition est organisée par la Fondation Nationale des Musées en collaboration avec le Musée national Picasso-Paris.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Le Desk Culture