Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Datadesk

Voilà à quoi ressemble la dette publique dans le monde

19.05.2019 à 22 H 19 • Mis à jour le 19.05.2019 à 22 H 31
Par La rédaction
Le Maroc se situe dans la zone rouge avec un ratio de 53%, mais sa situation est moins problématique que celle de l’Egypte par exemple dont le ratio est de 73. L’Algérie voisine se positionne dans le contingent des verts avec un ratio de 23%

Le produit intérieur brut (PIB) mesure la valeur totale des biens et services produits dans un pays sur une période donnée, comme une année ou un trimestre fiscal. Le ratio dette / PIB permet de comparer les niveaux d’endettement relatifs dans de nombreux pays.


Les États-Unis peuvent globalement supporter une dette beaucoup plus importante que des pays plus petits, comme la Belgique, car la taille de leur économie est très différente.


Pour mieux comprendre, ce n’est pas un problème pour Bill Gates d’avoir une facture de 50 000 dollars sur une carte de crédit car il a des milliards en banque, mais pour un Américain moyen, cela signifierait une faillite.


L’infographie s’est basée sur la dernière série complète de chiffres (octobre 2018) du Fonds monétaire international (FMI) pour représenter graphiquement les ratios dette / PIB des pays.


Les pays avec des ratios plus élevés apparaissent plus grands, plus rouges et vers le centre du visuel. Cette approche place les pays avec les problèmes de dette les plus importants au centre, permettant de voir lesquels sont les plus susceptibles d’avoir des problèmes importants à l’avenir.


Au cours des cinq dernières années, les marchés ont dissipé les craintes relatives à l’endettement.


La croissance économique et les taux d’intérêt sans précédent ont facilité la gestion de la dette publique existante, mais cela a également créé une situation dans laquelle la dette publique a augmenté pour atteindre plus de 63 000 milliards de dollars en termes absolus.


La marée économique mondiale peut changer rapidement et, en cas de récession ou de hausse rapide des taux d’intérêt, le niveau de la dette pourrait revenir très rapidement sous les projecteurs.


La visualisation d’aujourd’hui nous parvient de HowMuch.net et fait basculer les pays du monde dans un effet de « boule de neige » de la dette publique, colorée et organisée en fonction du ratio dette / PIB. Les données elles-mêmes proviennent de la dernière mise à jour d’octobre 2018 du FMI.


La structure de la visualisation est appropriée, car la dette peut s’accumuler de manière non viable si les gouvernements ne sont pas proactifs. Cette situation peut créer un cercle vicieux dans lequel l’endettement croissant peut entraver la croissance, ce qui le rend finalement plus difficile à rembourser.


Voici les pays les plus endettés :



Le Japon et la Grèce sont les pays les plus endettés du monde, avec des ratios dette / PIB de 237,6 % et 181,8 % respectivement. Dans le même temps, les États-Unis occupent la 8e position avec un ratio de 105,2 % et les estimations récentes du Trésor évaluent la dette à 22 000 milliards de dollars.


À l’inverse, voici les 10 pays qui ont contracté moins de dettes par rapport à la taille de leurs économies :



Macao et Hong Kong –  deux régions administratives spéciales (RAS) en Chine –  n’ont pratiquement aucune dette, alors que le pays officiel le moins endetté est le Sultanat de Brunei (2,8 %).


Le Maroc se situe dans la zone rouge avec un ratio de 53 %, mais sa situation est moins problématique que celle de l’Egypte par exemple dont le ratio est de 73. L’Algérie voisine se positionne dans le contingent des verts avec un ratio de 23 %.


Source : World Economic Forum/ How Much/ Visual Capitalist

Par La rédaction
Le Desk Datadesk