Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En clair

n°400.En Tunisie, la jeunesse continue de s’immoler par le feu, faute de perspectives

27.12.2018 à 17 H 37 • Mis à jour le 27.12.2018 à 17 H 39
Par
Un journaliste tunisien s’est immolé par le feu le 24 décembre, dans la région déshéritée de Kasserine, foyer de la révolution de 2011. Huit ans, presque jour pour jour, après celle du vendeur ambulant Mohamed Bouazizi qui déclenchait les soulèvements arabes, cette immolation rappelle l’impasse socioéconomique dans laquelle se trouve la Tunisie
Réservé aux abonnés Il vous reste 96% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

Par Rachida El Azzouzi
En partenariat avec Mediapart
Le Desk En clair