Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En clair

n°519.En Tunisie, le peuple devra choisir entre la peste et le choléra

16.09.2019 à 23 H 23 • Mis à jour le 16.09.2019 à 23 H 23
Par
Deux candidats dits « antisystème », un partisan de la peine de mort sans aucune assise politique ni financière et un magnat corrompu en prison, sont qualifiés pour le second tour de l’élection présidentielle tunisienne. C’est tout à la fois un tremblement de terre et Kafka au pays de la rescapée des printemps arabes
Réservé aux abonnés Il vous reste 98% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

Par Rachida El Azzouzi
En partenariat avec Mediapart
Le Desk En clair