Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En clair

n°668.A Figuig, l’Algérie tente d’attiser ses vieilles querelles territoriales avec le Maroc

17.03.2021 à 03 H 37 • Mis à jour le 17.03.2021 à 03 H 37
Par
En lançant un ultimatum aux agriculteurs de Figuig sommés de quitter avant le 18 mars leurs exploitations en zone frontalière, l’Algérie cherche, au-delà des questions de droit soulevées par une démarcation territoriale imprécise, à exercer une pression directe sur le Maroc qu’elle n’a pas réussi à lui imposer au Sahara Occidental. Décryptage
Réservé aux abonnés Il vous reste 97% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

Par
Le Desk En clair