Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En clair

n°284.L’avenir de la Syrie, entre «grand jeu» et conflit gelé

30.03.2018 à 13 H 09 • Mis à jour le 30.03.2018 à 13 H 10
Par
La Syrie est devenue un pays écartelé et ballotté au gré des intérêts d’une demi-douzaine de nations, Russie, Turquie et Iran en tête. Et maintenant la France, qui entend soutenir les Kurdes dans le nord du pays. Même si la guerre s’achève en 2018, personne n’entrevoit de véritable paix
Réservé aux abonnés Il vous reste 99% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
En partenariat avec Mediapart
Le Desk En clair