Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En clair

n°630.Opération Guerguerat: qui a violé le cessez-le-feu, l’Accord militaire n°1 est-il caduc ?

15.11.2020 à 14 H 36 • Mis à jour le 15.11.2020 à 14 H 36
Par
L’intervention des FAR dans la zone tampon de Guerguerat autant que la présence des milices armées du Polisario dans la zone dérogent aux règles du cessez-le-feu en vigueur depuis 1991 encadrées par l’Accord militaire n°1 de 1997-98. Mais ce n’est pas une exception malgré leur caractère spectaculaire : les violations de part et d’autre des dispositions de cette « entente » sont régulièrement relevées par l’ONU. Dans les faits, seul le rapport de force militaire prévaut sur le terrain. Décryptage
Réservé aux abonnés Il vous reste 99% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

Par
Le Desk En clair