Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En clair

n°570.Passage imminent du Maroc au Stade 2 de la pandémie du Coronavirus ?

19.03.2020 à 16 H 50 • Mis à jour le 19.03.2020 à 16 H 50
Par
Lors de sa conférence de presse tenue hier, le ministre de la Santé Khalid Aït Taleb a clairement fait mention de la possibilité d’existence d’épicentres locaux. Si cela s’avère être le cas, le Maroc pourrait bien passer au Stade 2 de la pandémie du Coronavirus.

Devant la presse, Ait Taleb a distillé lors de sa conférence de presse surprise, quelques messages quant aux mesures imminentes. L’air grave et parfois hésitant, le ministre s’est attardé à énumérer les différents cas et leur répartition géographique, avant de préciser que certains cas, –  une première -, « sont des contaminations locales qui se situeraient dans des épicentres. Ce qui nous pousse à être davantage vigilants », a affirmé le ministre.


Pour la première fois, un officiel marocain parle de la possibilité de l’existence de plusieurs épicentres au Maroc, demeurant toutefois assez vague sur leur localisation géographique.



Il faudra attendre la publication du communiqué complet du ministère de la Santé où l’on apprend que les 5 nouveaux répertoriés hier émanent tous d’une seule région, en l’occurrence Fès – Meknès, et se connaissent entre eux. Une information pouvant porter indication sur l’éventuel épicentre.


INFOGRAPHIE LE DESK


Dans sa déclaration à la presse, le ministre a également tenu à préciser que le chiffre du bilan « ne faisait pas peur », nuançant toutefois que ce sont les épicentres qui peuvent inquiéter. « L’existence d’épicentres démontre que nous sommes arrivés à la fin de la première phase et qu’on pourrait basculer vers l’autre phase », a-t-il expliqué, avant de rappeler les mesures de précaution à prendre afin d’éviter toute propagation de la pandémie… 


Pour rappel, le bilan est fixé aujourd’hui à 61 cas de contamination, dont désormais certains sont dus à des contaminations locales.



SUIVEZ NOTRE LIVE SUR LA CRISE DU CORONAVIRUS AU MAROC ET DANS LE MONDE >                    >                    >                    >                     ICI



Par
Le Desk En clair