logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En clair

n°48.Pourquoi Unidos Podemos a manqué son pari de surpasser le bipartisme espagnol ?

27.06.2016 à 02 H 47 • Mis à jour le 27.06.2016 à 02 H 47 • Temps de lecture : 3 minutes
Par
Convoqué par le roi Felipe VI suite à l'impossibilité de former un gouvernement après les législatives du 20 décembre 2015, le scrutin espagnol du dimanche 26 juin a démenti les prédictions des instituts de sondages. Derrière le Parti Populaire de Mariano Rajoy et ses 137 sièges, le Parti Socialiste se maintient en deuxième position, signant l'échec du sorpaso – le dépassement - voulu par Unidos Podemos, la coalition qui réunit Podemos et la gauche historique espagnole représentée par Izquierda Unida. Analyse.
Réservé aux abonnés Il vous reste 90% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En clair