Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Terrorisme
Abdelmalek Droukdel, chef de l’AQMI, tué par les forces françaises au Mali

05.06.2020 à 22 H 00 • Mis à jour le 05.06.2020 à 22 H 01
Par

Le leader d’Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), l’Algérien Abdelmalek Droukdel, a été tué par les forces françaises dans le nord du Mali, près de la frontière algérienne, annonce vendredi 5 juin sur Twitter la ministre des Armées Florence Parly.


Ce chef historique du jihad au Maghreb, commandant de plusieurs groupes djihadistes sahéliens, a été tué jeudi au nord-ouest de la ville malienne de Tessalit.


« Le 3 juin, les forces armées françaises, avec le soutien de leurs partenaires, ont neutralisé l’émir Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), Abdelmalek Droukdel et plusieurs de ses proches collaborateurs, lors d’une opération dans le nord du Mali », a écrit Florence Parly.



Abdelmalek Droukdal était membre du comité directeur d’Al-Qaida et commandait l’ensemble des groupes qaïdistes d’Afrique du Nord et de la bande sahélienne, dont le groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (JNIM), l’un des principaux groupes terroristes actifs au Sahel, a rappelé la ministre, qui a félicité les forces impliquées dans l’opération.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu