Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Justice
Affaire du viol doublé du meurtre de Hanane: l’accusé condamné à mort

11.02.2020 à 12 H 21 • Mis à jour le 11.02.2020 à 12 H 21
Par La rédaction

Le principal accusé du viol et de l’assassinat de Hanane, une jeune femme résidente d’un quartier populaire de Rabat l’été dernier, a été condamné aujourd’hui à mort, rapporte l’agence espagnole EFE. Le criminel avait participé à l’enregistrement d’une vidéo du meurtre et de l’avoir diffusée sur les réseaux sociaux.


La Cour d’appel de Rabat a condamné à mort l’homme de 48 ans, tandis que son principal complice a été condamné à 20 ans de prison et huit autres complices dans une moindre mesure, dont l’auteur de l’enregistrement vidéo de deux minutes, à cinq ans chacun, selon les différents supports numériques.


Le tribunal a reconnu A.B. coupable de meurtre avec préméditation, de torture et de viol de la jeune femme, dans un crime qui a suscité au Maroc une grande émotion


Au Maroc, la peine de mort est réservée aux crimes qui sont fortement rejetés par la société –  principalement la pédophilie et le terrorisme –  mais les exécutions ne sont pas effectuées car il existe un moratoire de fait sur la peine capitale.


La dernière exécution d’un prisonnier (celle du commissaire Tabit dans une affaire de viols) remonte à 1994, sous le règne de Hassan II, cependant, les partis politiques sont réticents à abolir la peine de mort ou à déclarer officiellement un moratoire sur son application, rappelle EFE.

Par La rédaction
Le Desk En continu