Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

JUSTICE
Affaire Saad Aljabri: MBS convoqué par un tribunal de Washington

10.08.2020 à 10 H 02 • Mis à jour le 10.08.2020 à 10 H 05
Par

D’après une information révélée par Al Jazeera, le prince héritier Mohamed ben Salman a été assigné à comparaître ce 10 août devant le tribunal de Washington où Saad Aljabri a déposé plainte.


 Al Khaleej Online précise pour sa part que ce sont 13 personnes qui ont été convoquées pour comparaître devant la justice américaine, à la suite d’une plainte pour tentative d’assassinat de l’ancien haut fonctionnaire saoudien et considéré comme proche des services de renseignement américains. Deux de ces personnes résidents aux États-unis, indique-t-on.


Pour rappel, ce 6 août, Aljabri a déposé une plainte de plus de 100 pages auprès du District de Columbia. Vivant à Toronto en exil, le Saoudien affirme que le prince héritier MBS et ses proches ont tenté de faire pression sur lui afin qu’il retourne à son pays, avant de pirater son téléphone mobile, de le localiser et de tenter de le tuer en envoyant une équipe sur place. L’escadron en question a été intercepté par la police des frontières canadienne. On lui reprochait notamment sa proximité avec les sécuritaires américains et les informations sensibles qu’il dit obtenir et qui pourraient mettre à mal la légitimité du prince héritier. La plainte précise que le procédé pour hacker le téléphone de Aljabri est le même que celui utilisé contre le journaliste Jamal Khashoggi.


Dans un édito du Washington Post publié ce 9 août, on affirme que « les nouvelles allégations, si elles sont prouvées, renforcent la conclusion selon laquelle le royaume est dirigé par un prince héritier qui commande des escadrons de la mort et continue d’échapper à toute accusation pour meurtre ». 

Par
Le Desk En continu