Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Social
Amekraz: La couverture médicale pour les travailleurs indépendants en cours de mise en oeuvre

03.06.2020 à 03 H 36 • Mis à jour le 03.06.2020 à 03 H 36
Par

Le gouvernement est en train de mettre en œuvre une couverture médicale et un régime de retraite au profit des travailleurs indépendants, a indiqué, mardi à Rabat, le ministre du Travail et de l’Insertion professionnelle, Mohamed Amekraz.


Lors de son exposé devant la Commission de contrôle des finances publiques à la Chambre des représentants, au sujet de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), Amekraz a affirmé que le projet vise plus de 5 millions de travailleurs indépendants, en plus de leurs ayants droit, ce qui permettra de faire bénéficier un total de près de 11 millions de Marocains.


Après la mise en œuvre des lois 98.15 et 99.15 relatives à la couverture sociale et au régime de retraite pour les catégories des professionnels libéraux, des travailleurs indépendants et des personnes non salariées exerçant une activité libérale, sur laquelle le ministère travaille à grande cadence, plus de 90 % des Marocains bénéficieront de la couverture sociale, a souligné Amekraz.


A cet effet, et après avoir noté que 64 % des Marocains bénéficient actuellement de la couverture médicale de base, le ministre a relevé qu’à ce jour, toutes les décisions opérationnelles relatives à ces deux lois sont entrées en vigueur, citant dans ce contexte, la promulgation de deux décrets, le premier concernant les Adouls et le second pour les sages-femmes et les kinésithérapeutes.


Le responsable gouvernemental a fait état de la fin des consultations avec la catégorie des huissiers de justice, alors qu’elles se poursuivent avec les catégories des commerçants, des professionnels du transport (taxis), des agriculteurs, des artisans et des guides touristiques, afin de promulguer les décrets y afférents.


Par ailleurs, Amekraz a relevé que le nombre de personnes affiliées à la CNSS atteint désormais trois millions, notant que les projets initiés par le gouvernement en matière de protection sociale devront porter ce nombre à 8 millions, après l’affiliation supplémentaire de 5 millions de travailleurs indépendants.


Concernant le personnel domestique, le ministre a rappelé la promulgation, le 03 juin 2019, du décret N° 2.18.686 qui définit les conditions d’application du régime de sécurité sociale relatif à cette catégorie et énonce les procédures à suivre par l’employeur pour faire bénéficier le personnel domestique des services de sécurité sociale et de l’assurance maladie obligatoire de base.


Après avoir relevé que le nombre de travailleurs domestiques déclarés à la CNSS s’élève à 1.105, le ministre a estimé que ce nombre reflète une importante avancée en faveur de “cette catégorie qui été oubliée” , soulignant ainsi que le ministère travaille en collaboration avec le Ministère public pour établir des mécanismes afin de cerner ce domaine et s’y engager de manière progressive.


Au sujet des travailleurs marocains à l’étranger, Amekraz a noté que 75 % d’entre eux disposent d’une couverture à travers 15 accords avec un ensemble de systèmes sociaux de plusieurs pays.


Concernant le système d’indemnisation pour perte d’emploi, le ministre a indiqué qu’une évaluation du système avait été réalisée en 2018 par le Conseil d’administration de la CNSS, notant que cette évaluation, qui vise à apporter une amélioration au système d’indemnisation, à travers une simplification des procédures et des conditions requises pour en bénéficier, a abouti à trois scénarios et a été présentée au chef du gouvernement.


Suite à son examen par le chef du gouvernement, il a été décidé de la mise en œuvre du premier scénario, qui prévoit une indemnité pour perte d’emploi conditionnée par 780 jours de travail effectif déclarés durant les 36 derniers mois précédant la date de perte d’emploi, avec un soutien annuel de l’État à hauteur de 54 MDH, a souligné Amekraz.

Par
Le Desk En continu