S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Aéroports
Avec plus de 27 millions de passagers, le trafic aérien atteint un nouveau record en 2023

15.01.2024 à 11 H 04 • Mis à jour le 15.01.2024 à 11 H 04 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
ONDA- aéroport Mohammed V

Nouveau record du trafic aérien. Selon les dernières statistiques publiées par l’Office national des aéroports (ONDA), les aéroports du Maroc ont accueilli 27 091 249 passagers au cours de l’année 2023, enregistrant une croissance de 32 % par rapport à l’année 2022 et dépassant toutes les prévisions établies auparavant.


Cette croissance a été portée par le trafic international, qui a connu à son tour une hausse de 32 % par rapport à une année auparavant.  Le nombre des passagers ayant effectué des voyages internationaux, indique l’Office s’est établi, à fin 2023, à 24 429 325 passagers, contre 18 442 727 en 2022.


Cette performance, explique la même source,  a été favorisée par la création plusieurs nouvelles lignes aériennes internationales desservant les aéroports du Maroc, dont notamment depuis et vers les aéroports de Marrakech Menara (nouvelles liaisons avec Bilbao, Doha, Palma de Majorque, Luxembourg, Rennes, Girona, Brest), Agadir Al Massira (avec des vols vers Varsovie, Katowice, Copenhagen, Riga, Stockholm, Wroclow), Rabat Salé (Genève, Catane, Nice, Nantes, Lyon), Oujda Angads (Düsseldorf, Montpellier, Lyon) , Fès Saïss (Nice, Weeze) Tanger Ibn Battouta (Palma de Majorque, Düsseldorf, Caire), Essaouira Mogador (Gran Canaria, Madrid, Weeze).


Globalement, la majorité des aéroports a enregistré des taux de croissance à deux chiffres par rapport à 2022. Cette évolution va jusqu’à 41 % pour l’aéroport de Marrakech, à 38 % pour celui de Rabat, à 35 % pour Tétouan, à 34 % pour Tanger, à 31 % pour Fès et à 30 % pour Agadir (+30 %). Pour les aéroports de Nador et d’Oujda cette hausse s’est située repectivement à 22 % et 10 %, détaille l’ONDA.


L’aéroport Casablanca Mohammed V, qui accapare plus de 36 % du trafic aérien global, a, quant à lui, accueilli 9 790 914 passagers en évolution de l’ordre de +28 % par rapport à l’année 2022. Ce trafic demeure inférieur à celui enregistré en 2019 où il a dépassé les 10 millions de passagers, soit un taux de récupération de 95 %, note l’ONDA.


L’année 2023 a par ailleurs été marquée par la performance de l'aéroport Nador El Aroui qui a franchi, pour la première fois de son histoire, le seuil d'un million de passagers au cours du mois de décembre 2023. Quant à l’aéroport Agadir Al Massira, il a pu dépasser une fois de plus le seuil des 2 millions de passagers, après avoir atteint ce cap pour la première fois en 2019.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu