S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Diplomatie
Brahim Ghali à Luanda pour l’investiture du nouveau président angolais

15.09.2022 à 09 H 01 • Mis à jour le 15.09.2022 à 09 H 01 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

Le chef du Front Polisario, Brahim Ghali, est depuis ce mercredi soir à Luanda, capitale de l'Angola, à l'occasion de l'investiture du nouveau président du pays d'Afrique australe, Joao Lourenço.


Le président avait été élu le 24 août dernier, en remplacement de José Eduardo dos Santos. Pour rappel, l'Angola demeure un allié historique du Front Polisario. Comme nous l'écrivions en 2018, le départ de dos Santos, après 38 ans de règne, avait cependant permis à Rabat d'ouvrir de nouvelles perspectives de coopération. Signe d'ouverture, une ambassade marocaine est ouverte sur place, alors même que la RASD y détient une représentation diplomatique.


En Angola, la deuxième investiture à laquelle assiste Ghali en quelques jours, après avoir répondu présent à celle de William Ruto, président du Kenya. Celui-ci finira par accueillir moins de 48 heures plus tard, une délégation marocaine conduite par Nasser Bourita, porteuse d'un message de félicitations de Mohammed VI.


Pour l'occasion, un communiqué conjoint avait été publié par l'agence de presse MAP, où le Kenya affirme « apporter son soutien total au plan d'autonomie sérieux et crédible proposé par le Royaume du Maroc, en tant que solution unique basée sur l'intégrité territoriale du Maroc ». La communication avait été précédée d'un tweet où Ruto précise que son pays retire la reconnaissance de la RASD, entité du Polisario, et qu'il allait entamer les étapes nécessaires pour réduire la présence de la représentation du Polisario au Kenya. Moins de trois heures plus tard, la publication sera supprimée, sans qu'aucune des parties, à Nairobi ou Rabat, ne fournisse des explications.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu